Archiv für die Kategorie ‘Falsche Kreditkarten’

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Die Kantonspolizei Zürich hat am Freitagnachmittag (20.12.2013) im Zürcher Stadtkreis 1 eine mutmassliche Kreditkartenbetrügerin festgenommen.

Fahnder kontrollierten kurz vor 15.00 Uhr an der Bahnhofstrasse eine Frau, welche ihnen vorgängig aufgefallen war. Bei der Überprüfung ihres Reisepasses entstand der Verdacht, dass dieser gefälscht ist. Die 47-jährge Britin wurde verhaftet. In ihren Effekten führte sie zudem mehrere gefälschte Kreditkarten mit sich. Weitere Ermittlungen ergaben, dass damit bereits zahlreiche Einkäufe, hauptsächlich Handtaschen und Schuhe, getätigt wurden. Gegenstände im Wert von mehreren tauschen Franken konnten sichergestellt werden. Weitere Ermittlungen sind im Gange. Die Festgenommene wurde nach den polizeilichen Befragungen der Staatsanwaltschaft zugeführt.

Quelle: kapoZH

Advertisements
(Symbolbild) - Dieter Schütz  / pixelio.de

(Symbolbild) – Dieter Schütz / pixelio.de

Die Kantonspolizei Zürich hat am Donnerstagnachmittag (7.11.2013) im Zürcher Stadtkreis 1 einen Kreditkartenbetrüger festgenommen.

Fahndern der Kantonspolizei Zürich ist um 15.30 Uhr ein Mann aufgefallen, welcher sich in einer Boutique auffällig verhielt. Nachdem er das Geschäft an der Bahnhofstrasse verlassen hatte, führten die Polizisten eine Kontrolle durch. Bei der Überprüfung seiner Effekten konnten nebst sechs soeben erstandenen hochwertigen Taschen mehrere Kreditkarten festgestellt werden. Erste Abklärungen zeigten, dass diese gefälscht sind. Der 23-jährige Mann aus Grossbritannien wurde verhaftet. Weitere Ermittlungen sind im Gange.

Quelle: kapoZH

Deux hommes, nés en 1968 et 1958, originaires de Malaisie, domiciliés en Malaisie, ont été appréhendés en flagrant délit d’utilisation de cartes skimmées (utilisation frauduleuse d’un ordinateur et faux dans les titres).

(Symbolbild) - Dieter Schütz  / pixelio.de

(Symbolbild) – Dieter Schütz / pixelio.de

Lundi 7 janvier 2012 vers 1600 h, la centrale d’engagement 117 était avisée par le personnel d’une bijouterie du centre-ville, que deux clients avaient présenté une carte de crédit skimmée, dans le but d’acquérir une montre d’une valeur de CHF 20’000.–. Rapidement sur place, une patrouille a interpellé les intéressés et a procédé aux premières investigations. Pour ce faire, les policiers ont contacté le service de sécurité de la banque, qui a confirmé qu’ils avaient en main une carte contrefaite. Les deux porteurs de la carte ont été conduits au poste. Le premier a été identifié grâce à son passeport malais alors que le second était démuni de pièce d’identité, affirmant l’avoir laissée à l’hôtel.

Les prévenus ont été fouillés. Sur le premier, les agents ont trouvé notamment 16 cartes de crédit skimmées, c’est-à-dire comprenant des données volées d’autres cartes de crédit sur la bande magnétique, puis embossées à son nom. Sur le second, il a été découvert notamment 14 cartes de crédit skimmées, toutes embossées à son nom et une montre OMEGA d’une valeur d’environ CHF 6’000.–.

Leur chambre a été perquisitionnée et le personnel de l’hôtel a précisé à la police que les intéressés étaient accompagnés d’un troisième homme asiatique qui partageait leur chambre et qui les a quittés ce matin pour se rendre à Zurich. Lors de la perquisition, les enquêteurs ont trouvé dans les effets du second prévenus 17 cartes de crédit skimmées, toutes embossées à son nom, une montre OMEGA d’une valeur d’environ CHF 20’000.– et divers vêtements de marque neufs.

Le premier prévenu déclare être arrivé en Suisse à la gare de Zurich pour la première fois le 31.12.2012 depuis Kuala Lumpur accompagné du second qu’il avait rencontré pour la première fois à l’aéroport de Kuala Lumpur. Il reconnaît être venu dans le but d’utiliser des cartes skimmées à Zurich, mais que tous les magasins étaient fermés à cause des fériés de fin d’année. Ils sont donc repartis bredouille le 02.01.2013 en Malaisie. Il explique être revenus ensemble de Kuala Lumpur à Genève le 06.01.2013, toujours dans le but d’utiliser des cartes skimmées. Il dit avoir acheté divers vêtements au moyens desdites cartes mais rien de plus. Il avoue avoir croisé dans l’hôtel une troisième personne asiatique, qui a peut-être partagé sa chambre. Il affirme ne s’en être pas rendu compte, prenant des cachets pour dormir.

Le second prévenu dit avoir rencontré l’homme de main d’une femme à qui il doit de l’argent, à l’aéroport de Kuala Lumpur le 04.01.2012. Ce dernier lui a remis une trentaine de cartes de crédit skimmées, son billet d’avion à destination de Genève, afin qu’il vienne en Suisse acheter des montres de luxe. Il affirme avoir rencontré dans l’avion le premier prévenu et celui qui est parti à Zurich. C’est à ce moment-là qu’il s’est rendu que tous trois avait la même „mission“.

Il explique que le matin du 7 janvier, le troisième homme est parti à Zurich utiliser ses cartes skimmées. Quant à lui et son complice, ils sont allés ensemble acheter deux montres OMEGA, des chaussures et des costumes dans des magasins proches de la gare. Après le repas, ils sont allés dans un troisième magasin pour acheter une montre à CHF 18’000.–, lieu de leur arrestation.

Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Le 15 février 2012 vers 13h15 s’est produit un accident de la circulation avec fuite dans une station de lavage automobile situé au chemin du Foron à Thônex. Le conducteur d’une voiture, immatriculée en France, a effectué une marche arrière sans précaution afin de quitter la station de lavage. Il a heurté l’avant de la voiture du lésé. Les parties en cause ont voulu remplir un constat à l’amiable. Lorsque le lésé a fini de compléter ses rubriques, il a remis son stylo au fautif mais celui-ci a jeté le stylo et a commencé à insulter le lésé. Il est remonté dans sa voiture et a quitté les lieux. Lors de sa fuite, il a failli percuter le lésé, lequel était en train de ramasser son stylo. Une plainte a été déposée.par le lésé et ce dernier a reconnu le chauffard sur une planche photographique présentée par les policiers. A la suite de cette affaire, l’homme est resté introuvable, de ce fait il a été mis sous communiqué de recherche.

Suite aux investigations faites par les enquêteurs, il ressort que l’homme est également recherché pour un vol à la tire survenu le 3 mars 2012. Pour utilisation frauduleuse de la carte de crédit de la lésée dans deux pharmacies pour un montant total de CHF 1094.75. Pour tentative de retrait de CHF 500.-, toujours le même jour, au bancomat d’une banque située à Chêne-Bourg. Mais aussi pour une tentative de retrait de CHF 1’000.- au bancomat d’une banque, situé place des Eaux-Vives.

L’homme est impliqué dans une agression survenue le 1er mai 2012 dans un établissement public situé sur la commune de Thônex. Il est également défavorablement connu des autorités françaises pour vols et escroquerie.

Le samedi 23 juin 2012, vers 12h50, le lésé de l’accident a contacté la police pour signaler qu’il venait de reconnaître l’auteur de l’accident. Il a informé que ce dernier se trouvait dans un commerce situé rue Peillonnex à Chêne-Bourg. La police s’est rapidement rendue sur les lieux et l’homme a été repéré aux caisses du magasin. Il a été interpellé au 1er sous-sol du parking du centre commercial, ceci juste devant la voiture recherchée pour l’accident.

Conduit au poste de police, le prévenu a reconnu une bonne partie des faits reprochés ci-dessus. Précisons que le prévenu fait l’objet d’une interdiction d’entrée en Suisse pour une durée indéterminée.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: geneve.ch

Die Stadtpolizei Zürich nahm am Mittwoch, 16. Mai 2012, in einem Hotel in der Zürcher Innenstadt fünf Männer fest, die sich dort mit einer gefälschten Kreditkarte zwei Zimmer finanziert hatten, erläutert die Stapo Zürich:

Am Mittwochnachmittag, kurz vor 17:30 Uhr erhielt die Stadtpolizei von den Verantwortlichen des betroffenen Hotels im Kreis 1 den Hinweis, daß ausländische Gäste zum Bezahlen der Zimmer offenbar eine gefälschte Kreditkarte eingesetzt hatten.

In der Folge konnten fünf Personen dank der guten Zusammenarbeit mit den Hotelangestellten in ihren Zimmern festgenommen werden. In den Effekten der Männer aus Malaysia im Alter zwischen 19 und 45 Jahren konnten die Detektive rund 50 Kreditkarten sicherstellen.

Erste Abklärungen ergaben, daß es sich bei allen Karten um Fälschungen handelt. In einer ersten Befragung zeigten sich die fünf Männer geständig und erklärten, einen Teil der Karten bereits für Zahlungen eingesetzt zu haben.

Der genaue Deliktsbetrag kann im Moment noch nicht beziffert werden, diesbezüglich laufen die polizeilichen Abklärungen. Die Festgenommenen wurden der Staatsanwaltschaft Zürich zugeführt und befinden sich nach wie vor in Haft.

Quelle: polizeibericht