Archiv für die Kategorie ‘Weissrussland’

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Deux hommes nés en 1995 et en 1996, originaires de Russie et de Biélorussie, domicilié en Russie pour le premier et sans domicile fixe pour le second, ont été appréhendés pour vol et violation de domicile.  

Jeudi 14 novembre 2013, en milieu d’après-midi, à la rue Adrien-Lachenal, des policiers en civil ont été intrigués par le comportement de deux individus qui portaient chacun de gros sacs lourdement chargés. Ils semblaient errer en ville.

Ils sont tous deux montés dans le bus de la ligne 8 en direction de Veyrier.

Poursuivant la surveillance de ces deux personnes, les policiers ont finalement décidé de les interpeller dans le bus. Lors des vérifications, il est apparu que les sacs des intéressés contenaient au total 18 bouteilles de champagne.

Après enquête, les policiers ont pu déterminer la provenance de ces bouteilles, soit lors d’un vol à l’étalage commis dans un supermarché. Un responsable de ce commerce est venu au poste des Pâquis afin de reprendre possession de son bien et a déposé plainte contre les deux voleurs.

Pour le surplus, ces deux personnes faisaient l’objet d’une interdiction d’entrée de cette enseigne commerciale.

Le premier explique avoir reçu ces bouteilles d’un ami milliardaire et le second précise qu’il aidait juste son ami et ne sait rien de la provenance de ce champagne.

Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Am Donnerstagabend, 8. August 2013, konnte die Kantonspolizei Schwyz dank Hinweisen aus der Bevölkerung vier Personen festnehmen.

Um 21.30 Uhr meldeten zwei aufmerksame Bürger, dass sich zwei verdächtige Männer auf dem Feldweg in Arth in ein unverschlossenes Fahrzeug gesetzt hätten. Diese konnten kurze Zeit später kontrolliert und verhaftet werden. Die Polizei und die Staatsanwaltschaft Innerschwyz klären ab, ob die 19- und 39-jährigen Marokkaner Delikte begangen haben.

Um 22 Uhr bemerkte ein am Schulweg in Arth wohnhafter Mann, dass sich ein Unbekannter in sein Fahrzeug gesetzt hat und ein weiterer daneben steht. Der Pole alarmierte die Polizei, holte sich von zwei anderen Polen Unterstützung und hielt die beiden Verdächtigen bis zum Eintreffen der Kantonspolizei Schwyz zurück. Der 37-jährige Schweizer und der 28-jährige Weissrusse werden beschuldigt, versucht zu haben das Fahrzeug zu entwenden. Es wird untersucht, ob sie für weitere Delikte verantwortlich sind.

Verdacht – Ruf an!

Um Einbrechern das Handwerk zu legen, ist die Polizei auf die Mitarbeit der Bevölkerung angewiesen. Benachrichtigen Sie via Telefon 117 sofort die Polizei, wenn

  • sich verdächtige Personen in Ihrem Haus oder Ihrem Quartier aufhalten,
  • Fahrzeuge auffällig langsam durch Ihr Quartier fahren oder auffällig parkiert ssind,
  • unübliche Geräusche in Ihrem Haus oder aus der Nachbarschaft hörbar sind.

Greifen sie nicht selbst ein. Merken Sie sich stattdessen die Signalemente von verdächtigen Personen sowie Marke, Farbe und das Kontrollschild von Fahrzeugen.

Quelle: kapoSZ

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Die Polizei hat die gesuchten zwei Männer ausfindig gemacht, die in der Nacht auf den 1. August 2013 einen Lieferwagen entwendet hatten und nach einem Unfall auf der A4 zu Fuss geflüchtet waren. Der 37-jährige Lenker hat keinen Führerausweis und steuerte das Fahrzeug in einem nicht fahrfähigen Zustand. 

Im verlassenen Unfallfahrzeug (vgl. Medienmitteilung Nr. 150 / 2013) fanden die Einsatzkräfte ein Portemonnaie mit Ausweisen eines im Kanton Schwyz wohnhaften Mannes. Am Sonntag (4. August 2013) wurde in Zusammenarbeit mit der Kapo Schwyz beim 37-jährigen Schweizer vorgesprochen. Dieser zeigte sich für den Fahrzeugdiebstahl und den Unfall geständig. Zusammen mit dem späteren Beifahrer, einem 38-jährigen Weissrussen, hatte er in der Nacht auf den 1. August 2013 das unverschlossene Fahrzeug aus einer Tiefgarage in Seewen SZ entwendet.

Dem Unfallfahrer wurde der Führerausweis bereits vor zwölf Jahren entzogen. In der Tatnacht stand er gemäss eigenen Angaben unter Alkohol-, Medikamenten- und Drogeneinfluss. Vor der Kollision mit der Leitplanke sei er kurz eingenickt.

Die beiden Männer wurden angezeigt. Sie werden sich vor den zuständigen Staatsanwaltschaften verantworten müssen.

Der Zeugenaufruf wird somit widerrufen.

Quelle: kapoZG

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Die Kantonspolizei Freiburg hat am Mittwochabend vier Männer aus Russland und Weissrussland im Alter von 29, 22, 18 und 16 Jahren festgenommen.

Quelle: freiburger-nachrichten

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Quatre hommes ont été interpellés suite à un vol à l’étalage à Bulle mercredi soir. Plusieurs vols commis à Bulle et à la Tour-de-Trême ont pu leur être attribués.

Un magasin situé en ville de Bulle avisait la Police cantonale fribourgeoise que quatre personnes avaient pris la fuite à bord d’un véhicule après avoir commis un vol à l’étalage.

Le véhicule a pu être intercepté sur le canton de Vaud par la Police cantonale vaudoise. Plusieurs dizaines de parfums d’une valeur globale d’environ 5000 francs ont été découverts dans le véhicule. Les quatre occupants âgés de 29, 22, 18 et 16 ans, ressortissants de Russie et de Bélarusse, ont été amenés au poste de Police.

Suite aux investigations, plusieurs vols commis à Bulle et à la Tour-de-Trême ont pu leur être attribués.
Une enquête a été ouverte.

Quelle: kapoFR

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Am Sonntagabend (05.05.2013) hat die Kantonspolizei St.Gallen drei mutmassliche Diebe im Alter von 16 und 19 Jahren festgenommen. Bei ihnen wurden diverse, neu verpackte Kosmetikartikel, Parfums und Kleider sowie ein Laptop gefunden. Die beiden Minderjährigen hatten keine Ausweise bei sich.

Im Zug von Innsbruck nach Zürich kontrollierte das Grenzwachtkorps drei ausländische Passagiere. Zwei 16-Jährige aus Weissrussland und einen 19-Jährigen aus Litauen. Die beiden jüngeren hatten weder Ausweise noch Visa bei sich. In den Taschen der drei befanden sich diverse, neu verpackte Parfüms sowie Kosmetikartikel und Kleider dabei. Der Kondukteur fand eine weitere Tasche mit Parfums und einem Laptop. Die mutmasslichen Diebe wurden in Sargans der Kantonspolizei St.Gallen übergeben und festgenommen.

Quelle: kapoSG

(Symbolbild) - Rike  : pixelio.de

(Symbolbild) – Rike : pixelio.de

Deux hommes, nés en 1985 et 1975, originaires de Biélorussie, domiciliés respectivement à Bienne et à Berne, ont été appréhendés

Jeudi 25 avril 2013, vers 12h00, des agents de la police municipale de Meyrin ont été appelés par le personnel d’une pharmacie, retenant des voleurs à l’étalage, lesquels avaient été surpris en flagrant délit de tentative de vol de produits cosmétiques. Sur les lieux, les APM ont pris en charge ces personnes et les ont acheminés au poste de police de Blandonnet, pour la suite de la procédure. Identifiés par informatique, il a pu être déterminé que les intéressés avaient commis un vol à l’étalage, pour des produits similaires, d’une valeur de CHF 477.-, en date du 23 avril 2013 au même endroit.

Le premier prévenu affirme n’avoir commis aucun vol dans cette pharmacie et ne pas se souvenir s’être rendu dans cette pharmacie il y a deux jours.

Le second dit être venu à Genève en compagnie de son compatriote pour visiter la ville. Il affirme n’avoir rien volé dans la pharmacie, car pour lui, voler signifie quitter le magasin avec les objets. Il explique n’avoir mis les produits cosmétiques que sous sa veste car il n’avait pas de pochette.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme, né en 1986, originaire de Biélorussie, sans domicile fixe, a été appréhendé pour vol à l’étalage et infractions à la loi fédérale sur les étrangers.

Samedi 20 avril 2013, vers 17h30, une patrouille est intervenue dans un commerce de détail dans les rues basses à Genève. À cet endroit, un agent de sécurité retenait un individu qui avait volé des produits cosmétiques pour une valeur de CHF 330.-. Sur place, les gendarmes ont été mis en présence d’un individu, uniquement identifié par un document intitulé „Bon de sortie“, émanant de l’office fédéral de la Migration.

Concernant la marchandise volée, elle a immédiatement été restituée au responsable du commerce, lequel a déposé plainte. De plus, une interdiction d’entrée, valable pour une durée de deux ans, dans tous les commerces de l’enseigne a été notifiée et signée par l’intéressé. Conduit au poste de gendarmerie de Lancy-Onex, le prévenu a pu être identifié par informatique.

Dans son procès-verbal le prévenu reconnaît avoir volé trois flacons de parfum pour une valeur de CHF 330.-. De plus, il reconnait être en infraction à la loi fédérale sur les étrangers.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme, né en 1990, originaire de Biélorussie, sans domicile fixe, a été appréhendé pour vol à l’étalage et infractions à la Loi sur les étrangers.  

Le mercredi 10 avril 2013, en fin de journée, une patrouille s’est rendue dans un centre commercial de la rive-droite afin de prendre en charge un individu qui avait été interpellé par le service de sécurité d’un magasin, pour vol à l’étalage. Il était précisé à la police que le voleur interpellé était démuni de pièce d’identité et qu’il avait réussi à passer les portiques de sécurité en doublant son sac avec de l’aluminium.

Un responsable du commerce a déposé plainte contre l’intéressé pour le vol de trois tablettes numériques, pour un montant total de CHF 1647.-. Il a ensuite repris possession des objets volés.

Lors de son audition, l’intéressé a précisé qu’il a commis ce vol afin de rembourser une dette à des compatriotes.  

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild)

(Symbolbild)

Un homme, né en 1995, originaire de Biélorussie, domicilié à Goumois/JU, a été appréhendé pour vol.

Mercredi 3 avril 2013 vers 19h00, lors d’une patrouille à la place de Montbrillant, les agents ont remarqué que des bouteilles de champagne étaient dissimulées dans les fourrés, derrière un bus. Ces bouteilles étaient neuves et cachées en différents endroits distincts. Ce faisant, les policiers ont attendu que la personne qui les avait dissimulées en ces lieux vienne les récupérer.

Vers 20h00, un individu identifié plus tard comme étant le prévenu, s’est présenté à l’endroit en question. Il s’est rendu aux deux endroits précis, à quelques mètres l’un de l’autre, où étaient cachées les bouteilles et a scruté les environs avant de manipuler brièvement les flacons et de quitter les lieux.

Il a été interpellé dans le passage de Montbrillant. Conduit au poste, en plus des huit bouteilles de champagne, estimées à CHF 450.–, il a été découvert dans ses effets trois produits cosmétiques de grande marque, une boite de caviar, deux paires de chaussettes.

Le prévenu déclare s’être fait donner l’intégralité desdits produits par un individu en Valais et devait les remettre à une personne dont il ignore tout à Genève. Il dit voir dissimulé ces flacons dans des fourrés afin de ne pas avoir à les porter inutilement.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme, né en 1995, originaire de Biélorussie, domicilié à Lausanne, a été appréhendé pour recel, subsidiairement vol.  

Mercredi 27 mars 2013, en fin de matinée, des policiers effectuant une patrouille au square Pradier sont tombés sur un individu fouillant un sac à dosLes policiers ont découvert en vérifiant le contenu de ce sac, qu’il contenait divers habits de marques, encore munis d’antivols. De plus, les agents ont constaté que les parois du sac étaient tapissées de feuilles d’aluminium.

L’intéressé a été conduit dans les locaux du poste de Cornavin, afin de s’expliquer. Il a déclaré être totalement étranger au vol des habits et a précisé que le sac ne lui appartenait pas et qu’il venait de le trouver par terre au moment ou il a été interpellé. Le service de sécurité du magasin d’où provenaient les habits a été contacté et a déposé plainte pour le vol de ces objets dont le montant total s’élève à plus de CHF 1’000.-.

L’enquête déterminera si l’intéressé a commis le vol de ces vêtements ou s’il a effectivement trouvé, comme il le prétend, le sac par terre.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Die Stadtpolizei Winterthur verhaftete am Dienstagmittag (26.2.2013), um 12 Uhr, einen mutmasslichen Ladendieb. Es handelt sich dabei um einen 18-jährigen Asylsuchenden aus Weissrussland.

Anlässlich der ordentlichen Patrouillentätigkeit wurde der Weissrusse am Bahnhofplatz einer Personenkontrolle unterzogen. In seinem Rucksack stellte die Polizei zehn Schweizer Sackmesser in Originalverpackung fest. Der 18-jährige Mann ist gegenüber der Polizei geständig, die Sackmesser gestohlen zu haben. Er wurde verhaftet und zur Anzeige gebracht.

Quelle: kapoWinterthur

Die Polizei konnte am Samstag zwei Ladendiebe festnehmen, die es auf Elektronikgeräte und Rasierklingen abgesehen hatten. Einer der beiden Täter war zudem im Fahndungssystem zur Verhaftung ausgeschrieben. Der Deliktsbetrag beträgt über tausend Franken.

Am Samstag, 15. Dezember 2012, zirka 14 Uhr konnte in einem Einkaufszentrum in Brugg festgestellt werden, wie zwei verdächtige Männer diverse Verkaufsartikel zu stehlen versuchten. Bei der Anhaltung durch die Regionalpolizei Brugg kamen Rasierklingen sowie Elektronische Spielgeräte im Wert von über tausend Franken zum Vorschein.

Bei den Tatverdächtigen handelte es sich um einen 26-jährigen weissrussischen sowie um einen 16-jährigen russischen Asylbewerber. Der Weissrusse war zudem im Fahndungssystem wegen Diebstahls zur Verhaftung ausgeschrieben.

Die beiden Festgenommenen wurden der Kantonspolizei zur Durchführung des Ermittlungsverfahrens übergeben und anschliessend vorläufig in Haft genommen. Sie werden an die Staatsanwaltschaft bzw. Jugendanwaltschaft verzeigt.

Quelle: kapoAG

Un homme né en 1994, originaire de Biélorussie, domicilié à Pinsk, a été appréhendé pour vol à l’étalage et infraction à la loi sur les étrangers.

Le 8 décembre 2012 vers 17h00, la police s’est rendue au chemin de Colladon car suite à un vol à l’étalage dans un centre commercial, le voleur était retenu par un employé d’un supermarché. Sur place, l’intéressé a été identifié et les gendarmes ont constaté qu’il était en possession d’une sacoche contenant des articles provenant du supermarché en question, ainsi que des articles provenant d’autres commerces. L’employé a expliqué que les voleurs, durant leur fuite, ont jeté deux sacs du magasin remplis de marchandises. L’employé n’ayant retrouvé qu’un seul sac, le montant du vol a pu être chiffré à CHF 438.85.-.

Le prévenu a été conduit au poste de police pour la suite de la procédure. Une plainte a été déposée par le représentant du magasin pour vol à l’étalage.

Entendu, l’employé a expliqué avoir vu un groupe d’individus suspects à l’intérieur du magasin avec plusieurs sacs remplis de marchandises. Il est parti chercher un collègue pour contrôler ces individus et à son retour, ils avaient quitté le magasin par la porte d’entrée sans payer les articles. Il s’est donc lancé à leur poursuite et a interpellé un des voleurs au chemin de Colladon.

Le prévenu a reconnu immédiatement les faits. Lors de la fouille de sécurité effectuée sur le prévenu, les gendarmes ont retrouvé CHF 242.- dans la poche de sa veste. L’homme a expliqué que cet argent serait le prêt d’un de ses amis dont il ne connait ni le nom, ni les coordonnées.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Un homme né en 1984, originaire de Biélorussie, domicilié à Lausanne, a été appréhendé pour vol à l’étalage.

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Le 7 décembre 2012 vers 15h00, la police est intervenue au centre commercial situé à l’avenue Louis-Casaï, où le service de sécurité retenait un couple et leur petite fille (3 ans) qui venait voler dans un magasin. Une fois sur place, les agents de sécurité ont indiqué qu’ils avaient interpellé le couple et leur petite fille qui quittaient le magasin sans avoir passé par les caisses. Lors des contrôles, ils ont déterminé que ces personnes avaient dérobé de la marchandise. Une plainte pour vol à l’étalage a été déposée par le responsable du magasin.

En effet, l’homme a dérobé divers habits pour un montant de CHF 427.-. Pour ce faire, l’intéressé s’est rendu dans une cabine d’essayage avec un jeans pour le dissimuler dans un sac en papier d’aluminium, afin de neutraliser le système antivol, avant de mettre le tout dans son sac à dos. Il est ensuite sorti du magasin où il a été interpellé par les agents de sécurité.

Lors de l’interpellation, l’homme était en possession d’autres vêtements volés dans le même magasin, d’une pince coupante, d’aimants permettant d’enlever les antivols ainsi que des objets et des produits cosmétiques de provenance douteuse.

Les gendarmes ont pu déterminer que les cosmétiques en sa possession, pour un montant de CHF 147.-, proviennent d’un autre magasin situé dans le même centre commercial. Une plainte a été déposée à l’encontre de l’intéressé pour vol à l’étalage. Les marchandises dérobées n’ayant subi aucun dommage, elles ont été restituées aux magasins respectifs.

Au vu de ce qui précède, les intéressés ont été conduits au poste de police où ils ont été auditionnés. L’homme a reconnu le vol des vêtements mais pas celui des cosmétiques. Il dit les avoir achetés mais ne pas être en possession des quittances. Concernant le matériel pour neutraliser les systèmes antivol, il déclare que c’est un ami qui les lui a donnés pour commettre des vols.

La femme a déclaré ne pas avoir vu les agissements de son mari et n’y est pour rien dans ce délit. Elle précise par contre qu’ils n’ont rien acheté aujourd’hui dans les magasins. Elle a pu quitter le poste de police avec son enfant.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Die Kantonspolizei nahm in der Nacht zwei Weissrussen fest, in deren Auto mutmassliches Diebesgut versteckt war.

Einer Patrouille der Kantonspolizei Aargau fiel der Mercedes-Benz mit weissrussischen Kontrollschildern am Dienstag, 20. November 2012, kurz nach 23 Uhr auf der Raststätte Würenlos auf. Im dem auf der Nordseite der Autobahn parkierten Autos schliefen zwei Männer. Die Polizisten kontrollierten die beiden Weissrussen eingehend und durchsuchten auch das Auto. Dabei sahen sie, dass in Hohlräumen der Karosserie Säcke mit verdächtigem Inhalt versteckt waren. Die Polizisten nahmen die beiden 29- und 32-jährigen Männer ohne festen Wohnsitz in der Schweiz fest.

Spezialisten der Schweizer Grenzwache nahmen den Mercedes heute noch genauer unter die Lupe und bauten die entsprechenden Abdeckungen aus. Insgesamt kamen dabei 170 Schachteln Rasierklingen und 120 Schachteln mit hochwertigen Zahnbürsten zum Vorschein.

Aufgrund der Umstände nimmt die Kantonspolizei an, dass es sich bei den Gegenständen um Diebesgut handelt. Woher sie stammen und welche Rolle die beiden Weissrussen spielen, ist noch unklar. Die Kantonspolizei hat entsprechende Ermittlungen aufgenommen.

Quelle: kapoAG

_____________________________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________________________

NACHTRAG:

Suhr: Abermals mit Diebesgut gestoppt

Die Kantonspolizei nahm gestern bei einer Verkehrskontrolle zwei Weissrussen mit Diebesgut fest. Sie waren bereits im letzten November mit gestohlenen Waren festgenommen worden.

Bei einer Verkehrskontrolle hielt eine Patrouille der Kantonspolizei den Opel Corsa mit französischen Schildern am Montagnachmittag, 11. März 2013, in Suhr an. Zunächst wiesen sich die beiden Insassen mit Papieren einer Empfangsstelle für Asylbewerber aus. Die Polizisten durchsuchten jedoch das Auto gründlich und fanden dabei die Reisepässe der beiden. Ersten Abklärungen zu Folge waren die beiden Weissrussen im Alter von 30 und 33 Jahren mit einem Einreiseverbot für die Schweiz belegt.

Bei der Durchsuchung des Autos stiessen die Polizisten auch auf eine Tasche, welche mit mutmasslichem Diebesgut in Form von Rasierklingen und Batterien gefüllt war. Zudem trug einer der beiden eine Jacke, welche offensichtlich auch gestohlen war. Die Kantonspolizei nahm die beiden mutmasslichen Diebe fest.

Die weiteren Ermittlungen ergaben, dass die beiden bereits am 20. November 2012 auf der Raststätte Würenlos festgenommen worden waren. Dabei hatten sie ebenfalls beträchtliche Mengen Diebesgut bei sich gehabt. Die Staatsanwaltschaft hatte einen der beiden zu einer bedingten Geldstrafe und einer Busse verurteilt. Das Bundesamt für Migration hatte zudem für beide ein Einreiseverbot verhängt, worauf sie weggewiesen worden waren. Dieses missachtend reisten die beiden wieder ein und haben inzwischen in der Schweiz ein Asylgesuch gestellt.

Quelle: kapoAG

Un homme, né en 1994, originaire de Biélorussie, domicilié à Lausanne, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les étrangers, vol et violation de domicile.

(Symbolbild) – Thommy Weiss / pixelio.de

Jeudi 11 octobre 2012 vers 17h30, le service de sécurité d’un commerce du centre commercial de Thônex, faisait appel à la police pour un individu ayant dérobé des lames de rasoir et des sous-vêtements masculins pour plus de CHF 400.–. Sur place, les policiers ont trouvé marchandise volée dans le sac à dos du prévenu. Le responsable de la sécurité du magasin a déposé plainte pour vol à l’étalage et violation de domicile.

Emmené au poste, le prévenu explique être venu en Suisse fin 2011 pour demander l’asile et être venu à Genève pour rencontrer un compatriote. Il sait que son livret pour étranger N est échu, tout en précisant qu’il en a demandé le renouvellement. Il reconnaît avoir volé ladite marchandise. Il sait qu’il fait l’objet d’une interdiction d’entrée dans les commerce de l’enseigne.

Le prévenu fait l’objet d’une décision de renvoi de Suisse et de ce fait, séjourne illégalement sur notre territoire.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Deux hommes nés en 1989 et en 1984, originaires de Libye et du Belarus, sans domicile fixe, ont été appréhendés pour recel, infractions à la LStup, infractions à la LEtr et empêchement d’accomplir un acte officiel (pour le premier) et vol à l’étalage et violation de domicile (pour le second).

Vendredi 3 août 2012, un agent de sécurité qui poursuivait un voleur de parfums sollicitait l’intervention de la police dans le Square Pradier. A leur arrivée, les agents ont remarqué deux hommes qui ont immédiatement tenté de prendre la fuite. Le premier, un Libyen, a couru en direction des Pâquis. Il a été interpellé sur la rue de Berne après s’être débarrassé d’un sac en plastique. Le second, un Belarus, a tenté de prendre la fuite en direction de la zone piétonne du Mont-Blanc où il a été immédiatement interpellé.

Au poste, les policiers ont constaté que le Libyen est totalement démuni de papiers de légitimation et qu’il est défavorablement connu pour divers vols et des infractions à la Loi sur les stupéfiants. Lors de sa fouille de sécurité, il a été retrouvé sur lui la somme de CHF 180.- et EUR 85.- ainsi qu’un sachet contenant 1,9 grammes d’héroïne. Le sac en plastique dont il s’est débarrassé en prenant la fuite contenait 42 comprimés de Dormicum de 15 mg.

Le Belarus est également défavorablement connu pour divers vols. Lors de la fouille de sécurité, il a été découvert dans son sac, 4 parfums, 1 paire de lunettes de soleil, 1 montre de femme, 1 stylo, 1 pince coupante et CHF 82.10.–. L’enquête a permis de déterminer que l’intéressé fait l’objet d’une interdiction d’entrée dans le commerce où il a commis son vol, depuis le 7 juillet 2012 pour une durée de 3 ans. De plus, le 29 juin 2012, l’intéressé a dérobé 7 flacons de parfums dans une pharmacie de Versoix. Il a été filmé par la caméra de surveillance et est formellement reconnu.

Interrogé, le Libyen a reconnu être à Genève depuis une année. Il admet consommer depuis ce moment de l’héroïne. Il dit avoir pris la fuite à la vue de la police par peur d’être interpellé. Il explique encore que la drogue découverte en sa possession lui appartient et qu’elle a été achetée à un albanais inconnu. Enfin, il raconte avoir récupéré les Dormicum à proximité de la Rotonde après qu’une toxicomane s’en soit débarrassée à la vue de la police.

Le Belarus, quant à lui, admet s’être rendu dans le commerce dans l’unique but de voler et ceci malgré l’interdiction d’entrée dont il fait l’objet. Il dit avoir volé uniquement 4 parfums  et utiliser la pince coupante découverte en sa possession pour couper les antivols dans les magasins. La montre pour femme découverte en sa possession a été trouvée dans la rue selon lui et les lunettes de soleil ont été achetées par lui-même il y a 10 mois en Russie. Il reconnaît encore avoir volé des parfums dans une pharmacie de Versoix

Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Un homme né en 1993, originaire du Belarus, domicilié à Anières, a été appréhendé pour vol à l’étalage.

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Vendredi 3 août 2012, le gérant d’un magasin de la rue Peillonnex retenait un homme qui venait de commettre un vol à l’étalage. Ce dernier a été interpellé après les caisses, à l’extérieur du commerce, en possession de paquets de chewing-gums volés pour une valeur totale de CHF 334,60. Les articles ont été restitués au magasin et le gérant a déposé une plainte pour vol.

Au poste, l’homme a reconnu avoir volé les chewing-gums pour sa consommation personnelle et explique n’avoir pas commis d’autre infraction sur notre territoire.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Un homme né en 1990, originaire de Biélorussie, sans domicile fixe, a été appréhendé pour séjour illégal et être en possession de documents officiels falsifiés.

(Symbolbild) – Thorben Wengert / pixelio.de

Vendredi 20 juillet 2012, des gardes-frontière ont interpellé le passager d’un car en . L’homme s’est légitimé au moyen d’un passeport et d’un permis de conduire lituaniens qui, une fois vérifiés par les spécialistes, se sont relevés comme étant falsifiés.

Lors de son audition, le prévenu a expliqué qu’il travaillait à Madrid en qualité de serveur depuis environ 4 ans et qu’il a économisé de l’argent pour pouvoir se rendre en Pologne pour poursuivre des études. Malheureusement, il dit s’être fait voler son passeport biélorusse à Madrid, ensuite de quoi il s’est fait faire un passeport et un permis de conduire lituaniens par une personne rencontrée dans le métro de Madrid pour la somme de Euros 1500.-. Il explique que son passage en Suisse n’était qu’un transit puisque son but final était la Pologne

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE