Archiv für die Kategorie ‘Mali’

(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Un homme, né en 1987, originaire du Mali, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les stupéfiants et à la Loi sur les étrangers.

Dimanche 29 décembre 2013 vers 16h00, une patrouille a contrôlé l’intéressé, qui avait sur lui 20 sachets de marijuana conditionnés pour la vente, pour un poids total de 54.5 gr. De plus, identifié par informatique, il est ressorti des contrôles qu’il est en situation irrégulière sur notre territoire. De plus, il fait l’objet de deux mandats d’arrêt.

Dans son procès-verbal d’audition, le prévenu reconnaît consommer régulièrement de la marijuana. Au sujet de la drogue retrouvée sur lui, il affirme qu’elle est destinée à sa consommation personnelle. Questionné sur sa provenance, il explique qu’il l’a reçue d’un Marocain. Au sujet de sa situation irrégulière en suisse, il explique avoir demandé l’asile en 2011, puis en 2012, date à laquelle sa demande a été rejeté. Depuis, il vie dans la rue.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Advertisements
(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Un homme né en 1986, originaire du Mali, domicilié à Carouge, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants.

Mardi 10 décembre 2013, vers 15 heures, des policiers en patrouille ont interpellé un individu suspect à la route de Colovrex.

L’intéressé était porteur d’un sac dans lequel les agents ont découvert 36 sachets mini-grip contenant de la marijuana.  

Questionné à ce sujet, l’individu a expliqué qu’il devait simplement livrer cette marchandise à une autre personne, mais que cette dernière ne s’est pas présentée au rendez-vous.  

C’est au total 126,5 grammes de marijuana qui ont été saisis et seront détruits.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Susanne Schmich  / pixelio.de

(Symbolbild) – Susanne Schmich / pixelio.de

Un homme né en 1995, originaire du Mali, domicilié à Vallorbe a été appréhendé pour  infractions à la Loi sur les stupéfiants et à la Loi sur les étrangers.

Samedi 16 novembre 2013 vers 11h30, à la place des Volontaires, l’attention d’une patrouille s’est portée sur deux individus qui s’échangeaient ouvertement quelque chose, avant de se séparer. Ils ont été interpellés séparément.

Immédiatement, l’acheteur a déclaré que le prévenu venait de lui remettre les trois sachets de marijuana qu’il détenait dans la poche de son pantalon et que l’intervention de police avait interrompu la transaction. En effet, l’acheteur a dit qu’il n’avait pas eu le temps de remettre au vendeur les CHF 150.- dont il disposait.

Le prévenu a été conduit dans les locaux de la police de Plainpalais où un procès-verbal d’audition lui a été enregistré et dans lequel il nie avoir remis de la drogue.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Un homme, né en 1985, originaire du Mali, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infractions pour infractions à la Loi sur les stupéfiants et à la Loi sur les étrangers.

Lundi 9 septembre 2013, vers 17h00, rue Pellegrino-ROSSI, l’attention d’une patrouille s’est portée sur un individu voulant prendre la fuite à la vue des agents. Interpellé, l’intéressé, démuni de pièce d’identité, a été identifié par informatique. Lors de son transport dans la voiture de service, il a tenté de se débarrasser d’un sachet de 12,8 grammes de marijuana. Lors de sa fouille, il a été retrouvé dans ses poches de pantalon la somme de CHF 330.-.

Il reconnaît les infractions à la loi sur les étrangers, ainsi que la détention et consommation de stupéfiants.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Un homme né en 1982, originaire du Mali, domicilié à Soleure, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants et infraction à la Loi sur les étrangers.

Jeudi 30 mai 2013, vers 18h00, dans le cadre d’une opération visant à combattre le trafic de stupéfiants, un dispositif de surveillance a été mis en place dans le secteur du barrage du Seujet. Deux hommes ont pris contact et se sont assis sur un banc pour y effectuer un échange, soit 2.9 grammes de marijuana contre la somme de CHF 50.-. Les policiers ont interpellé les individus qui ont été emmenés au poste de police pour approfondir les contrôles.

L’acheteur a été relâché après avoir mis en cause le vendeur qui fait l’objet d’un mandat, émanant des autorités soleuroises, pour infraction à Loi sur l’asile. Étant porteur d’un livret pour requérant d’asile échu, il a reconnu séjourner illégalement sur notre territoire et nie le trafic de stupéfiants.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme né en 1994, originaire de Côte d’Ivoire, sans domicile fixe, et une femme, née en 1971, originaire du Mali, domiciliée à Genève, ont été appréhendés pour vol à l’étalage, dommages à la propriété et violation de domicile et en sus, pour l’homme, infractions à la Loi sur étrangers.

Samedi 13 avril 2013, à la demande du service de sécurité, des policiers intervenaient dans un grand magasin de la rue de Cornavin  pour deux personnes qui venaient de commettre un vol à l’étalage.

Le visionnement des bandes vidéo fait apparaître que la femme s’introduisait dans une cabine d’essayage et que son complice lui apportait des habits, lesquels ont été dissimulés dans un sac en tissu. Par la suite, le couple est sorti du magasin où il a été interpellé.

Le montant du préjudice s’élève à CHF 1’929.-, auquel il faut rajouter un vêtement abîmé lors de la tentative de vol, d’un montant de CHF 199.-, qui a été laissé dans les rayons, soit un total final de CHF 2’128.-. L’intégralité des habits a été restituée au magasin et une plainte a été déposée contre les deux protagonistes par la responsable de la sécurité.

Concernant l’homme, une interdiction d’entrée dans le magasin lui avait déjà été notifiée le 18 décembre 2012 pour une durée de 3 ans. De plus, lors des contrôles d’usage, il s’est avéré qu’il se trouve en infractions sur notre territoire à la Loi sur les étrangers. Entendu, il admet s’être rendu dans le magasin en compagnie de sa complice pour y commettre des vols et avoir arraché les antivols des vêtements. Il dit savoir être sous interdiction d’entrée dans le magasin et se trouver en infraction à la Loi sur les étrangers.

Quant à la femme, malgré les preuves vidéo et la mise en cause de son comparse, elle explique s’être rendue seule dans le magasin où elle y a croisé un couple d’amis. Elle dit que l’homme a volé de la marchandise mais qu’elle n’a rien à voir avec ses actes.

Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild)

(Symbolbild)

Während der vergangenen Woche hat die Kantonspolizei Solothurn mehrere Schwerpunktkontrollen in der Solothurner Vorstadt durchgeführt. Insgesamt wurden neun Personen festgenommen und kleinere Mengen Drogen beschlagnahmt. Weitere Kontrollen folgen.

Nachdem die Kantonspolizei Solothurn bereits Ende März gezielte Schwerpunktkontrollen in der Solothurner Vorstadt durchgeführt hat, fanden Anfang April weitere Aktionen statt. Dabei wurden mehrere Dutzend Personen kontrolliert. Die Kantonspolizei nahm insgesamt neun Männer vorläufig fest. Einer wurde durch die zuständige Behörde in Ausschaffungshaft gesetzt. Die Beschuldigten stammen aus Guinea, Nigeria und Mali. Zudem wurden zahlreiche Anzeigen erstellt, vor allem wegen Widerhandlungen gegen das Betäubungsmittel- und Ausländergesetz. Die Kantonspolizei stellte ferner kleinere Mengen Drogen sicher.

Die gezielten Kontrollen fanden jeweils zu unterschiedlichen Tageszeiten statt und dauerten jeweils mehrere Stunden. Auch die Asylunterkunft auf dem Balmberg wurde einer Kontrolle unterzogen. Mit den Kontrollen geht die Polizei gegen den Drogenhandel durch Kleindealer vor, der in Solothurn vor allem in dem Gebiet zwischen Hauptbahnhof und Kreuzackerquai zugenommen hat. Die Polizei hat weitere Schwerpunktkontrollen geplant.

Quelle: kapoSO

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme né en 1988, originaire du Mali, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infraction à la loi sur les stupéfiants et à la loi sur les étrangers.

Le 19 février 2013 vers 20h15, lors d’une patrouille, les gendarmes ont contrôlé un individu démuni de papiers d’identité. Il a été emmené au poste de police où il a pu être formellement identifié.

Lors de la fouille de sécurité, les policiers ont découvert qu’il dissimulait dans la poche de son pantalon, un sachet de 1.7 gramme de marijuana. L’homme, en situation irrégulière, a été auditionné.

Il déclare se trouver depuis environ 2 ans sur notre territoire et que la drogue retrouvée sur lui provient d’un homme qu’il a rencontré au bord du lac. Il explique dormir dans des foyers à Genève, bien qu’il soit au courant qu’il est interdit de tous foyers jusqu’en 2015.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Un homme né en 1982, originaire du Mali, domicilié au Petit-Lancy, a été appréhendé pour infractions à la loi sur les stupéfiants.

(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Le samedi 19 janvier 2013 vers 19h30, à la rue de la Coulouvrenière, l’attention des gendarmes s’est portée sur deux hommes qui venaient d’effectuer une transaction de drogue.

Lors de leur interpellation, l’un a été identifié et a remis spontanément un sachet contenant 2 g de marijuana. Il a confirmé qu’il venait d’acheter cette drogue pour la somme de CHF 40.- au deuxième individu qui a, lui aussi, été interpellé. Le dealer a été identifié et lors de la fouille par palpation, les policiers ont trouvé dans la poche de son pantalon de training la somme de la transaction soit CHF 40.-. Il avait également en sa possession dans son porte-monnaie la somme de CHF 60.- ainsi qu’un téléphone portable. Les intéressés ont été conduits à la brigade de sécurité publique pour la suite de l’enquête.

Auditionné, le toxicomane a reconnu être consommateur de marijuana et il met formellement en cause le prévenu comme étant la personne qui lui a vendu un sachet contenant 2 g de marijuana.

Auditionné, le dealer a démenti avoir vendu de la marijuana et il a démenti que l’argent trouvé en sa possession provient du trafic de marijuana.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Un homme, né en 1994, originaire du Mali, domicilié en Argovie, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les stupéfiants et pour infractions à la Loi sur les étrangers

Haschisch - (Symbolbild)

Haschisch – (Symbolbild)

Dimanche 16 décembre 2012 vers 15h30, une patrouille a contrôlé l’intéressé, à la hauteur du 45 rue du Stand. Alors que les policiers commençaient le contrôle d’identité, l’homme a jeté un paquet de cigarettes au sol. A l’intérieur, se trouvait un sachet contenant 2.6 gr de marijuana. D’emblée l’individu a nié en être le détenteur. Étant démuni de pièce d’identité valable et afin d’approfondir les contrôles, il a été emmené au poste de police de Plainpalais. L’outil informatique a permis de l’identifier et de déterminer qu’il fait l’objet d’une mesure d’interdiction d’entrée sur le territoire suisse, valable du 13.08.2012 au 14.10.2014.

Dans son procès-verbal, il conteste avoir jeté le paquet de cigarettes contenant de la marijuana. Dans un premier il dit que se serait son frère et ensuite il prétend qu’il est fils unique. Concernant l’interdiction d’entrée, il ne se souvient d’aucune notification. Au sujet de sa présence en Suisse, il explique être venu sans passeport et sans autorisation, afin de trouver du travail.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Un homme né en 1981, originaire du Mali, domicilié à Bâle, a été appréhendé pour infraction à la loi sur les stupéfiants.

(Symbolbild) – Günter Havlena – pixelio.de

Le 2 novembre 2012 vers 16h30, une observation a été mise en place dans le quartier de Saint-Jean. Les gendarmes ont immédiatement remarqué qu’un homme prenait contact avec le prévenu.

L’homme est allé s’asseoir sur un banc, quant au prévenu il s’est rendu derrière les palissades de chantier, au bas des falaises de Saint-Jean. Il est ensuite revenu au contact du monsieur et les policiers ont alors pu voir un échange entre les deux individus. Le prévenu s’est ensuite à nouveau déplacé derrière les palissades du chantier quant à l’homme, il a quitté les lieux en direction du quai du Seujet, où il a été interpellé.

Lors de la fouille de sécurité du monsieur, les policiers ont découvert sur lui 6 boulettes de cocaïne d’un poids total de 6 grammes brut. Au vu de ces faits, il a été conduit au poste de police pour y être auditionné. Il explique être consommateur de cocaïne occasionnellement et qu’il a rencontré le prévenu il a environ 3 semaines et que ce dernier lui a proposé de la drogue. Il a accepté et il lui a directement acheté 6 boulettes de cocaïne pour la somme de CHF 500.-. Suite à cette transaction le dealer lui a donné son numéro pour les éventuelles transactions futures. Le toxicomane a repris contact avec le prévenu et ils se sont à nouveau revus au sentier des Falaises, où il a repris 6 boulettes de cocaïne pour la somme de CHF 500.-.

Le dealer a été interpellé également alors qu’il se trouvait en attente d’un nouvel acheteur toujours sur les lieux de l’échange. Il a été identifié et lors de la fouille de sécurité, il était porteur de CHF 20,10, de € 13,50 et de deux téléphones portables. Le dealer a immédiatement reconnu qu’il avait dissimulé l’argent de la transaction sous la terre, au pied d’un arbre qui se trouve derrière les palissades de chantier. Conduit à l’endroit indiqué, il a désigné l’emplacement de l’argent aux policiers. Ces derniers ont alors trouvé les CHF 500.- de la transaction, ainsi que CHF 300.- et € 30.-.

Auditionné, l’homme a reconnu avoir vendu 6 boulettes de cocaïne au toxicomane interpellé un peu plus tôt, pour la somme de CHF 500.-. Il reconnaît avoir dissimulé les CHF 500.- de la transaction sous la terre, derrière les palissades. Il a reconnu les mises en cause faites par le toxicomane pour la vente de cocaïne.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Un homme né en 1993, originaire de Mali, domicilié à Argovie, a été appréhendé pour infractions à la loi sur les étrangers et à la loi  sur les stupéfiants.

Haschisch – (Symbolbild)

Le mardi 23 octobre 2012 à 18h45, lors d’une patrouille motorisée dans le quartier du Seujet, les policiers ont aperçu deux individus s’introduire dans une allée de la rue de la Coulouvrenière.

Quelques instants plus tard, ils les ont vus ressortir et l’intéressé tenait à ce moment un billet de CHF 100.- dans sa main.

Contrôlé, d’emblée le premier individu a expliqué avoir acheté de la marijuana à l’intéressé. Aussi, il a spontanément donné les deux sachets minigrip qu’il venait de lui acheter.

L’intéressé reconnait la vente de marijuana.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Un homme né en 1987, originaire du Mali, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infractions à la LStup et infractions à la loi sur les Étrangers.

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Jeudi 27 septembre vers 21h15, lors d’une patrouille à la rue de l’Arquebuse, les policiers ont été amenés à contrôler un homme identifié par la suite comme étant l’intéressé. Lors de la palpation de sécurité, ils ont découvert cinq sachets de marijuana (13.0 grammes, dissimulés dans son caleçon. Il conteste la vente de stupéfiants.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme né en 1965, originaire du Mali, domicilié à Genève, a été appréhendé pour vol, violation de domicile et LEtr.

Le 18 aout 2012, à 17h30, la centrale d’engagement de la police demandait l’intervention d’une patrouille dans un magasin de la rue de Cornavin pour un voleur à l’étalage. Dans le local de sécurité, les policiers ont été mis en présence de l’intéressé, individu connu du magasin pour des faits similaires. L’intéressé venait de voler de la viande et des bouteilles de rhum pour un montant total de CHF 149.-. De plus, l’intéressé faisait l’objet d’une interdiction d’entrée dans le commerce qui lui avait été notifiée lors de son précédent larcin.

Il a reconnu l’ensemble des faits qui lui étaient reprochés.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Un homme né en 1965, originaire du Mali, domicilié à Vernier, a été appréhendé pour vol à l’étalage, violation de domicile et détention de stupéfiants.

(Symbolbild) – Andreas Herrmann / pixelio.de

Mercredi 25 juillet 2012, l’intervention de la police a été requise dans un grand magasin de la rue de Carouge pour un voleur à l’étalage retenu par le service de sécurité, faisant l’objet d’une interdiction d’entrée dans toutes les succursales du groupe suite à un vol commis le 19 juin 2012 à Lancy. Hier, il a dérobé un produit de douche et une paire de chaussettes pour un montant total de CHF 9,25.

Au poste, les gendarmes ont découvert 3 sachets de marijuana dissimulés dans des cerises qu’il avait achetées. L’intéressé reconnaît avoir commis un vol car l’argent qui lui est alloué ne suffit pas à couvrir ses besoins les plus élémentaires. Il nie avoir été informé faire l’objet d’une interdiction d’entrée dans les magasins du groupe mais il se souvient avoir signé un document lui disant qu’il ne pouvait pas se rendre à celui de Lancy-Onex. Il déclare détenir des stupéfiants pour sa consommation personnelle s’élevant à 2 ou 3 joints par jour. Il affirme y subvenir grâce à l’argent qu’il reçoit des autorités.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) – Rike : pixelio.de

Lundi 2 juillet 2012, peu après minuit, plusieurs patrouilles sont intervenues à la promenade des Artisans à Meyrin, où un cambrioleur sévissait et se trouvait encore à l’intérieur d’un commerce. Sur place, les policiers ont remarqué la présence d’un quidam, coincé dans le commerce. Il s’était introduit dans l’établissement, en forçant une fenêtre battante, laquelle se trouvait en dessus de la porte d’entrée. L’ouverture se trouvant en hauteur et étant difficile d’accès, il était dans l’impossibilité d’en ressortir, de manière autonome. L’intéressé a été extrait du commerce, par la fenêtre battante et ceci avec l’assistance de plusieurs agents.

La fouille de sécurité de l’interpellé a permis la découverte de plusieurs objets qui venaient d’être dérobés, dans ledit commerce, notamment 10 paquets de cigarette et du papier à rouler, pour un préjudice total de CHF 79,80.-. Outre le vol, des déprédations ont été constatées. Pour pénétrer dans le commerce, l’intéressé a forcé une fenêtre battante, endommageant ainsi sa barre de retenue métallique. Quatre éléments de faux plafond ont également été endommagés afin de faciliter son passage. Une caméra de surveillance accompagnée de son système d’alarme ont été arrachés de leur base. Le tiroir de la caisse enregistreuse avait été ouvert, sans être endommagé. Toutefois, selon le gérant aucun argent ne s’y trouvait.

Le prévenu, dans son procès-verbal, reconnaît la commission du cambriolage.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: geneve.ch