Archiv für die Kategorie ‘Guinea-Bissau’

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Die Kantonspolizei Zürich hat mit der Stadtpolizei Schlieren am Freitagmorgen (13.12.2013) in Urdorf in einer Asylunterkunft zwei Männer festgenommen und Drogen sowie mutmassliches Diebesgut sichergestellt.

Kantonspolizisten haben zusammen mit der Stadtpolizei Schlieren die 27 Bewohner und deren Zimmer in der Asylunterkunft kontrolliert. In einem der Zimmer trafen sie auf einen 32-jährigen Asylsuchenden aus Russland, der einer ausserkantonalen Unterkunft zugeteilt ist. Die Überprüfung eines 27-jährigen Mauretaniers ergab, dass er sich illegal in der Schweiz aufhält. Sie wurden festgenommen und den zuständigen Amtsstellen zugeführt. Im Zimmer eines 26-jährigen Mannes aus Guinea-Bissau wurde der Drogenhund „Vargo vom Wolfsgraben“ eingesetzt. Er fand in einem verschlossenen Möbel rund 15 Gramm Marihuana. Zudem führte die Durchsuchung der Unterkunft acht Mobiltelefone sowie ein DVD-Player zutage. Erste Abklärungen zeigten, dass ein Teil davon als gestohlen gemeldet ist.

Quelle: kapoZH

Advertisements
(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Un homme, né en 1987, originaire de Guinée-Bissau, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les stupéfiants et à la Loi sur les étrangers.

Samedi 16 novembre 2013, vers 16h30, une patrouille est intervenue à l’avenue Louis-Casaï dans une villa, où un inspecteur de la brigade des cambriolage, alors qu’il procédait aux prélèvements d’usage après un cambriolage, s’était retrouvé en présence d’un individu dormant au sous-sol. De plus, cet individu, démuni de pièce d’identité, était porteur d’un sachet de marijuana.

Au vu de ce qui précède, cet individu a été conduit au poste de police de Blandonnet pour indentification et suites de la procédure. Il a été identifié par informatique.

Dans son procès verbal, le prévenu reconnaît être entré sans autorisation dans ladite maison pour y dormir. Toutefois, il nie formellement avoir fracturé les portes y donnant accès. Il reconnaît également séjourner illégalement sur le territoire helvétique et s’adonner à la consommation de stupéfiants (marijuana).

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme, né en 1994, originaire de Guinée-Bissau, domicilié à Bernex, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants.  

Samedi 9 octobre 2013, en fin d’après-midi, des policiers en patrouille dans le périmètre de la place des Volontaires ont remarqué un individu dont le comportement suspect leur a indiqué qu’il était en train de tenter de vendre de la drogue.

Les agents ont dans un premier temps perdu la trace de cette personne, laquelle a rapidement emprunté la rue des Rois. Ils l’ont aperçu à nouveau au bord du Rhône mais, s’engouffrant dans le tram, il est parvenu à échapper une nouvelle fois au contrôle.

C’est finalement au quai des Forces-Motrices que les policiers ont pu procéder à son interpellation. Il a été conduit au poste de Plainpalais afin qu’une fouille plus complète puisse être effectuée.

Les agents ont trouvé 1 gramme de cocaïne dans la chaussette de l’intéressé. Dans ses sous-vêtements, il cachait également 12,9 grammes de marijuana et c’est pour finir dans son orifice intime que les policiers ont encore trouvé 9,1 grammes de cocaïne.

Il nie se livrer à un quelconque trafic de stupéfiant.

Vu ce qui précède, il a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild)

(Symbolbild)

Die Kantonspolizei Zürich hat am Mittwochnachmittag (30.10.2013) in Höri einen Mann verhaftet, welcher mehrere im Freien abgestellte Fahrzeuge massiv beschädigte.

Gegen 15 Uhr gingen bei der Einsatzzentrale der Kantonspolizei Zürich mehrere Meldungen ein, dass in einem Industriegebiet in Höri ein Mann mit einem Hammer und seinen Fäusten auf Autos einschlage und diese beschädige. Es rückten sofort Patrouillen der Stadtpolizei Bülach und der Kantonspolizei Zürich an die Örtlichkeit aus. In der Nähe konnte ein 45-jähriger Mann angetroffen werden, der dem gemeldeten Signalement entsprach und eine Handverletzung aufwies. Der Mann aus Guinea-Bissau, welcher über keinen festen Wohnsitz in der Schweiz verfügt, wurde arretiert. Das Tatwerkzeug konnte durch den Diensthund „Fox vom hohen First“ der Stadtpolizei Bülach aufgefunden werden. Der angerichtete Sachschaden wird auf über 30‘000 Franken geschätzt.

Nach einer ambulanten Wundversorgung im Spital wurde der Festgenommene zur Befragung in den Polizeiposten gebracht. Er zeigte sich geständig, die Taten begangen zu haben. Durch das Migrationsamt des Kantons Zürich werden allfällige fremdenpolizeiliche Massnahmen geprüft.

Quelle: kapoZH

Kokain - (Symbolbild)

Kokain – (Symbolbild)

Un homme né en 1992, originaire de Guinée-Bissau, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants, infraction à la Loi sur les étrangers.

Mardi 15 octobre 2013, vers 16h20, lors d’une opération dans le cadre d’un contrat local de sécurité visant à lutter contre le trafic de stupéfiant, une surveillance était mise en place dans le quartier des Pâquis.

A un moment, dans une ruelle, un dealer a pris contact avec un toxicomane. Ils se sont échangés quelque chose puis se sont séparés. Dans le même temps, le vendeur a effectué une seconde transaction, avec un autre individu.

Les deux acheteurs ont été interpellés. Ils ont remis chacun et spontanément une boulette de cocaïne aux policiers. Ils ont acheté ces stupéfiants pour la somme de CHF 80.- pour l’un et EUR 70.- pour l’autre.

Le dealer a alors été interpellé et conduit dans les locaux de police pour la suite de la procédure. Les contrôles ont fait ressortir qu’il séjourne illégalement en Suisse. Il a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Un homme, né en 1988, originaire de Guinée-Bissau, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les étrangers.

Dimanche 6 octobre 2013 vers 22h30, une patrouille d’agents de police municipale a interpellé un individu qui a tenté de prendre la fuite à la vue de leur véhicule de service. Lors du contrôle, l’intéressé s’est légitimé au moyen d’un document émis par l’Office cantonal de la population où il est fait mention d’une décision fédérale de renvoi de Suisse.

L’individu a donc été conduit au poste des Pâquis pour la suite de la procédure. L’informatique a confirmé l’identité de l’intéressé, qui fait l’objet d’une interdiction d’entrée valable du 23 février 2012 au 22 octobre 2017.

Un procès-verbal a été enregistré au prévenu qui déclare être en Suisse depuis 2006, mais affirme ne pas se souvenir de l’interdiction d’entrée.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild)

(Symbolbild)

Im Rahmen einer gezielten Aktion kontrollierte die Polizei letzte Woche im Aargau etliche Asylbewerberunterkünfte und deren Bewohner. Neben mehreren Festnahmen wurden beachtliche Mengen Drogen und Bargeld sichergestellt.

Zwischen dem 24. und dem 27. September 2013 kontrollierte die Kantonspolizei Aargau insgesamt 14 Unterkünfte im ganzen Kanton. Dabei überprüfte sie die angetroffenen Bewohner und durchsuchte die jeweiligen Liegenschaften gründlich.

Insgesamt wurden gegen 200 Personen kontrolliert. Ein 24-jähriger Iraner wurde zum Antritt einer Freiheitsstrafe verhaftet. Einen 19-jährigen Mann aus Guinea-Bissau nahm die Kantonspolizei unter dem Verdacht des Kokainhandels vorläufig fest. Mehrere Personen waren zudem im Fahndungsregister verzeichnet, weil ihr Aufenthaltsort unklar war.

In mehreren Unterkünften stiess die Polizei auf geschickt versteckte Drogen. Hauptsächlich war dies in Kügelchen verpacktes Kokain, was auf Drogenhandel hinweist. Mehrfach kam aber auch Marihuana zum Vorschein. Die Mehrheit des vermeintlich herrenlosen Rauschgifts – insgesamt immerhin 250 Gramm Kokain und 30 Gramm Marihuana – konnte allerdings nicht zugeordnet werden. So resultierten einzig einige Verzeigungen wegen Besitzes und Konsums von Kleinmengen.

Bei verschiedenen Personen fanden die Polizisten beachtliche Mengen an Bargeld. Insgesamt wurden mehrere tausend Franken abgenommen und dem Bundesamt für Migration überwiesen.

Unterstützt wurde die Kantonspolizei durch mehrere Regionalpolizeien sowie im Norden des Kantons durch die Schweizer Grenzwache.

Quelle: kapoAG

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme né en 1972, originaire de Guinée-Bissau, domicilié au Portugal, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants.

Dimanche 21 juillet 2013, aux alentours de 11h20, les agents du service des douanes à l’arrivée de l’aéroport de Genève ont contrôlé un individu en provenance de Lisbonne.

Le motif du séjour de l’auteur étant peu clair pour les agents et pressentant un trafic de drogue, ils ont conduit l’intéressé à l’hôpital cantonal afin d’y effectuer un scanner de son tube digestif. Cet examen médical a permis d’y relever la présence de nombreux ovules.

Pour l’heure, ces corps étrangers n’ont pas encore été expulsés. Néanmoins, selon les dires de l’auteur, il y aurait 56 ovules d’une drogue indéterminée. Il devait, pour le transport de ces stupéfiants, recevoir la somme de 600.- Euros.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Un homme né en 1989, originaire de Guinée-Bissau, domicilié à Bernex, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants.

Samedi 8 juin 2013 à 21h35, lors d’une patrouille à la rue des Deux-Ponts, l’attention des gendarmes s’est portée sur deux individus qui marchaient côte à côte et qui, à leur vue, se sont subitement séparés. Ils ont dès lors été interpellés afin de procéder à un contrôle.

Immédiatement, l’un des deux, consommateur de stupéfiants, a remis aux agents un sachet de marijuana ainsi que quatre pilules d’ecstasy, drogue qui se trouvait dans la poche de son pantalon. Il a expliqué que l’homme qui l’accompagnait venait de lui remettre cette drogue, à proximité de l’Usine, pour la somme de CHF 150.-.

La drogue trouvée en sa possession a été saisie comme pièce à conviction.

Le vendeur a été conduit au poste où un procès-verbal d’audition lui a été enregistré. Il en ressort qu’il reconnaît avoir vendu la drogue retrouvée pour CHF 150.-. Il explique que cette drogue lui a été remise par un autre africain et que cette transaction allait lui rapporter un bénéfice de CHF 20.-.

Quelle: kapoGE

Kokain - (Symbolbild)

Kokain – (Symbolbild)

Un homme né en 1995 originaire de Guinée-Bissau domicilié à Delémont/JU a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les stupéfiants.

Vendredi 31 mai 2013, vers 19h30, dans le secteur du parc des Cropettes, une patrouille a repéré un individu pénétrant dans ledit parc depuis la rue Baulacre. Ce dernier a été interpellé et identifié. Sa fouille de sécurité, a permis la découverte de 8 boulettes de cocaïne d’un poids total de 9.2 grammes, d’une somme de CHF 160.– ainsi que d’un téléphone portable.

Emmené au poste l’intéressé a fait et signé un procès-verbal d’audition, dans lequel il explique être venu à Genève pour visiter la ville et se trouver dans le parc des Cropettes à la recherche de lieux d’aisance. Il affirme avoir trouvé les boulettes de cocaïne dans le lavabo desdits WC. Il maintient n’avoir jamais vendu de stupéfiants.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Kokain - (Symbolbild)

Kokain – (Symbolbild)

Un homme, né en 1993, originaire de Guinée-Bissau, domicilié à Kriens, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les stupéfiants, empêchement d’accomplir un acte officiel

Lundi 22 avril 2013 vers 21h30, lors d’une patrouille motorisée, l’attention des agents a été attirée par un individu, cheminant rue de Neuchâtel. Soudainement, l’intéressé est parti en courant.  Il a été interpellé à une centaine de mètres plus loin, soit à la hauteur de la rue des Alpes. Il a été  conduit au poste des Pâquis pour les contrôles d’usage. Lors de sa fouille, les policiers ont récupéré cinq boulettes de cocaïne qui se trouvaient dans sa bouche ainsi que la somme de CHF 100 en diverses coupures.

Il reconnaît avoir vendu une boulette de cocaïne pour la somme de CHF 100.-.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

La lutte contre les trafiquants de drogue fait partie des priorités de la Police cantonale. Toutes les semaines, des contrôles sont effectués, notamment au centre de requérants d’asile de Viège. Plusieurs fois par année, des contrôles d’envergure sont organisés en collaboration avec le Ministère public du Haut-Valais, la Police municipale et les Gardes-frontières.

Un tel contrôle a été effectué au centre de requérants d’asile le lundi 15 avril 2013, en présence du Procureur du Haut-Valais. Cette opération a permis de procéder à l’arrestation d’un requérant d’asile, originaire de la Guinée-Bissau et âgé de 20 ans, lequel est soupçonné de trafic de drogue. Il est déjà connu de nos services pour de tels agissements.

12 autres personnes sont dénoncées pour des infractions à la Loi fédérale sur les stupéfiants (marihuana).

Durant les perquisitions, les forces de l’ordre on découvert des petites quantités de cocaïne, de marihuana ainsi que CHF 4’000.– et une trentaine de chèques reka.

Une cinquantaine d’agents ont été mobilisés pour mener ce contrôle.

Quelle: kapoVS

Kokain - (Symbolbild)

Kokain – (Symbolbild)

Trois hommes nés en 1978, 1980 et 1984, originaires de Guinée-Bissau, domiciliés pour deux à Genève et pour un en Espagne, ont été appréhendés pour infractions à la Loi sur les stupéfiants.

Samedi 13 avril 2013, la police judiciaire est intervenue dans un appartement du quartier des Charmilles suite à l’interpellation, dans la rue, de deux hommes impliqués dans un trafic de stupéfiants.

Lors de la fouille du logement, 376,5 grammes bruts de cocaïne ainsi que CHF 2’450.- ont été trouvés, cachés dans différents endroits.

Durant la perquisition, un troisième homme est venu sonner à la porte et à été interpellé.

Entendus, deux protagonistes nient toute implication dans un quelconque trafic de stupéfiants alors que le troisième explique que la totalité de la drogue lui appartient mais qu’il n’en fait pas le trafic, cette dernière étant destinée à sa propre consommation.

Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Die Kantonspolizei Zürich hat am Donnerstagvormittag (11.4.2013) eine Kontrolle im Durchgangszentrum Hegnau/Volketswil durchgeführt. Dabei wurden insgesamt 55 Portionen Cannabis und 3 Gramm offenes Marihuana sichergestellt. Zwei Personen wurden verhaftet.

Bei einer gezielten Kontrolle wurden während rund eineinhalb Stunden insgesamt 35 Personen und ihre Zimmer überprüft. Die Polizisten stellten dabei in den Zimmern 15 Portionen Cannabis und 3 Gramm offenes Marihuana sicher.

Ein 20-jähriger Mann aus Senegal wurde wegen Widerhandlung gegen das Betäubungsmittelgesetz festgenommen. Auf ihm wurden 40 Portionen Cannabis gefunden. Er wurde der Staatsanwaltschaft zugeführt.

Ein 18-jähriger Mann aus Guinea-Bissau wurde wegen Verstosses gegen das Ausländergesetz verhaftet.

Quelle: kapoZH

(Symbolbild) - Rike  : pixelio.de

(Symbolbild) – Rike : pixelio.de

La Police cantonale vaudoise est intervenue mercredi matin dans une villa à Epalinges où neuf personnes ont été interpellées; trois ont été mises à disposition du procureur. Des produits stupéfiants et de l’argent ont été saisis. Les gendarmes du poste du Mont-sur-Lausanne poursuivent les investigations en collaboration avec les inspecteurs de la Police de sûreté.

Suite à différentes investigations menées dans le milieu du trafic de produits stupéfiants, la Police cantonale vaudoise a effectué une opération à Epalinges, le mercredi 27 mars 2013 au matin, sous la direction du procureur, présent lors de l’intervention. Dans une villa, les policiers ont interpellés neuf personnes et saisis des produits illicites ainsi que de l’argent. Après les diverses investigations menées sur place, trois hommes âgés de 23, 27 et 31 ans, originaires de Guinée et Guinée-Bissau ont été placés en détention.

Environ 60 grammes de cocaïne, 3 grammes d’héroïne, 40 grammes de chanvres, 12 plants séchés et 44 grammes de haschisch ont été saisis. Un montant de CHF 1’000.– et de 50 euros a également été découvert et saisi.

Les six autres personnes ont été entendues et trois d’entre elles dénoncées pour infractions simplifiée à la Loi sur les stupéfiants.

Cette opération a nécessité l’engagement d’un important dispositif composé des inspecteurs de la brigade des stupéfiants de la Police de sûreté, des gendarmes du détachement d’action rapide et de dissuasion (DARD), des gendarmes du poste du Mont-sur-Lausanne et de ceux de la force légère d’appui Gendarmerie (FLAG) ainsi que des assistants de sécurité public d’Epalinges.

Les investigations sont menées par la Gendarmerie du Mont-sur-Lausanne en collaboration avec les inspecteurs de la division flagrants délits de la Police de sûreté.

Quelle: kapoVD

Haschisch - (Symbolbild)

Haschisch – (Symbolbild)

Un homme, né en 1985, originaire de Guinée-Bissau, domicilié à Genève, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les stupéfiants et à la Loi sur les étrangers

Jeudi 21 mars 2013, peu après 18h00, la police a effectué plusieurs contrôles de personnes dans une laverie de la jonction, où il est apparu que des dealers y sévissaient. A l’intérieur de l’établissement, qui fait également internet café, les policiers ont remarqué un individu, le prévenu qui s’affairait sur un PC avec à ses pieds un sac-à-dos. La fouille dudit sac a mis en lumière 45,5 gr de marijuana conditionnés en 17 sachets prêts à la vente. Sur le prévenu a été découvert la somme de CHF 85.-.

L’intéressé a été conduit au poste pour la suite de la procédure et a pu être identifié par informatique.

Interrogé sur les faits, le prévenu déclare avoir acheté les 17 sachets de marijuana (poids total 45,5 gr brut) à un inconnu sur les lieux de son interpellation pour la somme de CHF 220.-. Il dit avoir eu l’intention de revendre cette drogue le soir même. Il avoue s’être déjà adonné au trafic de marijuana et que l’argent retrouvé sur lui est un prêt d’une connaissance

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Un homme, né en 1993, originaire de Guinée Bissau, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infraction à la loi sur les stupéfiants et infraction à la loi fédérale sur les étrangers

Lundi 18 mars 2013 vers 18h30, une patrouille à la rue François-Bonivard, a remarqué un individu qui errant sans but précis. Au moment où les policiers ont décidé de l’interpellé, l’intéressé a délibérément jeté son téléphone à terre. Ceci a eu pour effet de le rendre inutilisable.

Sur place, lors de la palpation de sécurité, les policiers ont découvert trois sachets de marijuana pour un poids total de 9 grammes. De plus, l’intéressé était dépourvu d’une pièce d’identité valable sur notre territoire.

Pour ces motifs, l’intéressé a été conduit au poste pour les suites de la procédure, où il a été identifié par informatique.

Dans son procès-verbal, il conteste avoir jeté son téléphone portable à terre mais reconnaît avoir détenu trois sachets de marijuana. Il affirme avoir acheté cette drogue pour sa consommation personnelle. Il conteste s’adonner pas au trafic de stupéfiants. L’argent découvert sur lui (CHF 660.-) proviendrait d’un travail au noir comme nettoyeur. Il dit séjourner en Suisse depuis 2011 sans papier. Tout en ne sachant pas pourquoi il se trouve sur notre territoire, il ne souhaite pas retourner dans son pays

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Un homme né en 1989, originaire de Guinée-Bissau, domicilié à Vernier, a été appréhendé pour infractions à la loi sur les stupéfiants.

Samedi 2 mars 2013 à 18h46, lors d’une patrouille au chemin de l’Écharpine, les gendarmes ont remarqué un individu qui, à leur vue, est parti en courant. Lors de sa fuite, l’intéressé a tenté de dissimuler la sacoche qu’il portait en bandoulière près d’un véhicule stationné. Il a été interpellé à proximité et lors de la palpation de sécurité, les agents ont découvert, dans la sacoche, un sachet contenant 242,8 grammes de marijuana ainsi que la somme de CHF 111,30.- dans son porte-monnaie.

Entendu, l’homme reconnaît détenir intentionnellement et sans droit des stupéfiants. Toutefois, il a prétendu avoir trouvé le sachet contenant la marijuana dans la rue. Lors de la perquisition de son domicile, il a été trouvé une balance de poche et plusieurs sachets à fermeture „mini-grip“ et trois sachets contenant au total 4,7 grammes de marijuana.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Kokain - (Symbolbild)

Kokain – (Symbolbild)

Un homme né en 1994, originaire de Guinée-Bissau, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infractions à la loi sur les stupéfiants et à la loi sur les étrangers.

Le 20 février 2013 vers 16h00 à la rue de Berne, l’attention des gendarmes a été attirée par une transaction entre un toxicomane et un individu. Lors de cet échange, le dealer a vendu une boulette de cocaïne pour la somme de CHF 80.- au toxicomane.

Pour ceci l’homme a sorti de sa cavité buccale la drogue et l’a remise au toxicomane. Ce dernier a remis l’argent et a mis la cocaïne dans sa bouche, mais au moment de son interpellation il l’a avalée. Cependant, il met en cause le prévenu pour lui avoir vendu depuis environ 3 mois, deux autres boulettes de cocaïne. Lors de la palpation de sécurité, les gendarmes ont retrouvé la somme précitée dans la poche de son pantalon. De plus, CHF 70,90 a été découvert dans son porte-monnaie.

Auditionné, le prévenu a reconnu être en séjour illégal et avoir vendu une boulette de cocaïne. Par contre, il nie avoir vendu auparavant les deux autres boulettes de cocaïne.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Un homme, né en 1988, originaire de Guinée-Bissau, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les étrangers (séjour illégal), infractions à la Loi sur les stupéfiants (trafic et consommation de marijuana) et recel.

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Mercredi 23 janvier 2013, peu après 12h00, une patrouille a procédé au contrôle de l’intéressé. Lors de ce contrôle, il s’est avéré que cet homme était démuni de toute pièce d’identité. Il avait sur lui, la somme de CHF 400.-, trois téléphones portables ainsi qu’une montre de marque BULGARI, estimée par la marque à CHF 3’900.–.

Afin d’effectuer les contrôles d’usage, l’individu a été conduit au poste de police de Plainpalais où il a été identifié au moyen de l’informatique. Il s’est avéré qu’il séjourne illégalement en Suisse depuis novembre 2010.

En effectuant divers contrôles sur les autres téléphones portables, les agents ont pu lire un sms laissant à penser qu’un rendez-vous se préparait en vue d’une transaction de stupéfiants. La personne ayant envoyé ledit message a pu être contacté et convoqué au poste. Dans son procès-verbal d’audition, il ressort qu’il met en cause formellement le prévenu, pour lui avoir vendu de la marijuana à plusieurs reprises, depuis la fin de l’année 2012. Les transactions ont porté sur un montant total de CHF 450.- contre environ 45 grammes de marijuana. Ces ventes ont été réalisées entre octobre 2012 et décembre 2012. Une nouvelle transaction était prévue pour le jour-même.

Dans sa déclaration, le prévenu dit que la somme de CHF 400.- qu’il avait sur lui provient de petits services qu’il rend à ses amis. La montre de marque BULGARI et le téléphone portable de marque SAMSUNG proviennent de son amie, dont il a refusé de fournir les éléments nécessaires à son identification. Il reconnait s’adonner au trafic de marijuana depuis novembre 2010 et prétend être incapable de décrire la portée de cette activité. Il reconnait consommer de la marijuana régulièrement.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE