Archiv für die Kategorie ‘Gabun’

Un homme né en 1986, originaire du Gabon, domicilié à Vernier, a été appréhendé pour infractions à la loi sur les stupéfiants et sur les étrangers.

(Symbolbild) – Susanne Schmich / pixelio.de

Le 16 août 2012 vers 18h00, une observation a été mise en place sur le quai des Forces-Motrices et le quai des Lavandières. L’attention des gendarmes a été attirée par un individu qui se trouvait accoudé à un container. Ils ont pu remarquer que des individus rabattaient une personne en direction de l’intéressé. Celle-ci a pris contact avec le prévenu, qui a fouillé dans le container procédant ensuite à un échange.

Le consommateur puis le toxicomane ont été interpellés. Sur le présumé dealer, les policiers ont découvert sur lui CHF 20.- et dans le container en question, 6 sachets de marijuana pour un poids total brut de 17 gr conditionnés pour la vente. Après les contrôles d’usage, il ressort que le dealer est très défavorablement connu de nos services pour trafic et consommation de stupéfiants.

Auditionné, il reconnaît avoir vendu, ce jour, un demi-sachet de marijuana pour la somme de CHF 20.-.Il reconnait vendre de temps en temps de la marijuana quand les gens le lui demandent mais il nie la possession des 4 autres sachets de marijuana trouvés dans le container. Il explique subvenir à ses besoins grâce à une amie et l’aide sociale.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) – Susanne Schmich / pixelio.de

Le 6 juin 2012 vers 16h00, des policiers ont pu observer un échange de drogue entre deux individus sur la promenade des Lavandières. Le dealer a vendu 1,5 gr de marijuana à un toxicomane pour la somme de CHF 20.-. Ce dernier a mis formellement en cause le prévenu comme étant l’homme qui lui a vendu 1,5 gr de marijuana pour la somme de CHF 20.-. Il déclare ne jamais avoir acheté de la drogue à cet homme par le passé.

Identifié puis auditionné, le prévenu a reconnu avoir fourni la marijuana au toxicomane. En revanche, il nie avoir encaissé la moindre somme d’argent pour cette transaction. Il explique que son passeport lui a été volé le jour de son arrivé en Suisse et qu’il n’a aucun moyen d’existence.

Quelle: geneve.ch