Archiv für die Kategorie ‘GE’

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Deux hommes, né en 1979 et 1986, originaire d’Algérie et de Palestine, sans domicile fixe, a été appréhendé pour tentative de cambriolage et pour infractions à la Loi sur les étrangers.

Mardi 31 décembre 2013, vers 04h00, un témoin, a appelé la police, car elle apercevait deux individus qui forçaient le store de la vitre d’un établissement public de la rue des Eaux-Vives.

Sur place, une patrouille a interpellé deux individus qui forçaient le store en question. L’un d’entre eux tenait encore un pied-de-biche dans les mains. Le premier personnage a été identifié au moyen de son passeport algérien échu, quant au second il n’avait pas de pièce d’identité. Tous deux n’ont aucune autorisation de séjour.

Les auteurs ont été emmenés au poste de Lancy-Onex pour la suite de la procédure. Les identités des deux prévenus ont pu être établies par informatique. Le proporiétatire du restaurant, s’est déplacé au poste, où une plainte lui a été enregistrée.

Précisons que pour accéder au lieu de la tentative du cambriolage, les auteurs ont du forcer une porte intermédiaire de l’immeuble.

Les deux prévenus ont été auditionnés et il reconnaissent les faits qui leur sont reprochés.

Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Advertisements
(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Un homme, né en 1987, originaire du Mali, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les stupéfiants et à la Loi sur les étrangers.

Dimanche 29 décembre 2013 vers 16h00, une patrouille a contrôlé l’intéressé, qui avait sur lui 20 sachets de marijuana conditionnés pour la vente, pour un poids total de 54.5 gr. De plus, identifié par informatique, il est ressorti des contrôles qu’il est en situation irrégulière sur notre territoire. De plus, il fait l’objet de deux mandats d’arrêt.

Dans son procès-verbal d’audition, le prévenu reconnaît consommer régulièrement de la marijuana. Au sujet de la drogue retrouvée sur lui, il affirme qu’elle est destinée à sa consommation personnelle. Questionné sur sa provenance, il explique qu’il l’a reçue d’un Marocain. Au sujet de sa situation irrégulière en suisse, il explique avoir demandé l’asile en 2011, puis en 2012, date à laquelle sa demande a été rejeté. Depuis, il vie dans la rue.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme né en 1976, originaire du Kosovo, domicilié au Kosovo a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les étrangers.

Dimanche 29 décembre 2013 vers 23h30, une patrouille est intervenue au chemin Moise-Duboule pour trois cambrioleurs mis en fuite. Alors qu’ils se trouvaient à proximité du lieu de la tentative de cambriolage, les agents ont remarqué un véhicule stationné normalement au chemin du Briquet.  Un individu se trouvait à la place conducteur, le moteur allumé et les phares éteints. Il a été contrôlé et identifié à l’aide d’une photocopie de sa pièce d’identité du Kosovo. Il est apparu que le prévenu faisait l’objet d’une interdiction de séjour dans l’espace Schengen. Il a donc été emmené au poste de Lancy-Onex pour la suite de la procédure.

Dans son procès-verbal, le prévenu justifie sa présence proche des lieux de la tentative de cambriolage en déclarant chercher un lit pour meubler sa chambre en France.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme né en 1990, originaire De Roumanie, domicilié en Roumanie, a été appréhendé pour vol et violation de domicile.

Vendredi 27 septembre 2013, peu après 16h00, une patrouille est intervenue dans un commerce de détail de Thônex car le service de sécurité avait interpellé un individu ayant commis un vol à l’étalage.

Les agents ont constaté que l’intéressé avait dérobé des articles pour une somme de CHF 55.-. Néanmoins, l’intéressé faisait l’objet d’une interdiction d’entrée dans les commerces du groupe depuis le 21 août 2013. La marchandise a immédiatement été restituée au responsable du magasin.

Le responsable du commerce a déposé une plainte pénale pour vol à l’étalage et violation de domicile.

Etant sans pièce d’identité, l’intéressé, conduit au poste, a été identifié grâce à l’informatique. Il reconnaît les faits.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbobild)

(Symbobild)

Deux hommes, nés en 1977 et en 1984, originaires du Kosovo, sans domiciles connus, ont été appréhendés pour vol, dommage à la propriété, violation de domicile et infraction à la Loi sur les étrangers.  

Jeudi 26 décembre 2013, au petit matin, les inspecteurs de la brigade des cambriolages ont été avisés qu’un établissement public situé à la route de Saint-Georges avait été cambriolé durant la nuit et qu’un distributeur de cigarettes, plusieurs billets de „Tribolo“ ainsi que de l’argent liquide avaient été emportés.

Lors du constat technique effectué par les policiers, le responsable de ce commerce a précisé avoir reçu la veille, la visite de trois individus dont le comportement suspect l’a intrigué. En effet, ces clients semblaient intéressés par les portes qui équipaient ce restaurant. Le restaurateur avait remarqué qu’ils étaient venus au moyen d’un véhicule de location.

Forts de ces informations, les inspecteurs ont pu organiser l’interpellation de deux de ces personnes au moment où ils rendaient leur fourgon. Lors de l’interpellation, l’homme de 1977 était porteur d’outils servant à commettre des cambriolages, de billets de „Tribolo“ grattés et gagnants ainsi que de CHF 460.- en pièces de 1 et 5 francs. Celui de 1984 avait plus de 2’500.- francs sur lui dont 265 en petite monnaie.

Conduits dans les locaux de la brigade des cambriolages pour la suite de la procédure, ils ont été entendus et ont reconnu le cambriolage du restaurant.

L’enquête a permis de mettre en cause l’individu de 1977 pour un autre cambriolage commis à la fin du mois d’octobre 2013 dans un garage au Petit-Lancy. L’ADN de l’intéressé avait été prélevé et il a également reconnu avoir commis ce cambriolage.

Les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public et le procureur en charge de cette affaire a saisi le tribunal des mesures de contrainte pour ces deux individus.

Quelle: kapoTI

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme, né en 1975, originaire de France, domicilié à Annemasse, a été appréhendé pour recel.  

Mardi 24 décembre 2013, peu après 12h, des policiers du poste de Cornavin sont intervenus à la rue du Mont-Blanc, à la demande d’agents de la police municipale. Ces derniers retenaient un individu qui tenait un sac à main de femme, dans lequel se trouvaient des articles encore munis de leurs antivols.

Après enquête, il est apparu que le sac à main et les habits trouvés à l’intérieur avaient été dérobés dans deux commerces de la place Cornavin. Les responsables de ces deux enseignes ont pu reprendre possession des marchandises, celles-ci n’étant pas endommagées.

L’intéressé nie avoir commis de vol et explique avoir acheté le sac à main ainsi que les habits pour un montant de CHF 40.- à un inconnu qui traînait dans les environs de la gare.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Deux hommes, nés en 1986 et en 1987, originaires du Maroc et d’Algérie, sans domicile fixe, ont été appréhendés pour vol, empêchement d’accomplir un acte officiel et infraction à la Loi sur les étrangers.  

Lundi 23 décembre 2013, vers 22h, le „117“ recevait des appels signalant qu’un vol de mallette venait de se produire à l’arrêt de tram sur l’esplanade de Cornavin et que les deux voleurs s’enfuyaient à pieds en direction du lac.

Un bref signalement des auteurs a été immédiatement diffusé par radio aux policiers engagés dans le dispositif renforcé en cette période d’achats de Noël.

Des agents de la brigade anti-criminalité (BAC) se sont mis en quête des deux voleurs et c’est dans la square de Chantepoulet que l’attention des policiers a été portée sur deux individus dont un tenait une mallette. A la vue des agents, ils ont pris la fuite et l’un d’eux (1986) a été interpellé à la rue Lissignol, après une course-poursuite pédestre. L’autre individu (1987), constatant que le poids de la mallette l’empêchait de distancer son poursuivant, l’a jetée au sol, espérant que cela suffirait à distraire l’inspecteur qui était à ses trousses.

Finalement interpellé non sans mal, l’intéressé s’est violemment débattu et il a fallu l’aide d’un deuxième policier pour parvenir à le maîtriser.

Ils ont été acheminés au poste des Pâquis pour la suite de la procédure. La victime du vol s’y est également rendue et a pu récupérer son bien, une fois sa plainte enregistrée. Sa mallette contenait plusieurs milliers de francs ainsi que divers cadeaux d’une valeur d’un peu moins de 3’000.-.

Des recherches effectuées au sujet des deux intéressés, il est apparu que l’individu de 1986 fait l’objet d’une interdiction d’entrée en Suisse. Pour le surplus, ils sont démunis de pièce d’identité.

Quelle: kapoGE

Haschisch - (Symbolbild)

Haschisch – (Symbolbild)

Deux hommes, nés en 1976 et en 1978, originaires d’Algérie et de Tunisie, sans domicile fixe, ont été appréhendés pour infractions à la Loi sur les stupéfiants et à la Loi sur les étrangers.  

Dimanche 22 décembre 2013, en début de soirée, une patrouille de police était requise par les locataires d’un immeuble de l’avenue Henri-Dunant, afin de mettre fin au tapage généré par deux personnes se tenant dans le hall d’entrée.

Les policiers ont interpellé ces individus, lesquels étaient démunis de pièce d’identité. Pour cette raison, les agents ont fait appel à une autre patrouille, afin d’assurer le transport de l’un des deux intéressés, au poste de police de Plainpalais.

C’est en attendant la deuxième patrouille, que l’individu âgé de 35 ans a tenté de se débarrasser, avec la complicité de son acolyte, d’une plaque de haschich de 100 grammes. Pris sur le fait, ils ont tous deux niés être les propriétaires de cette drogue.

Au vu de ces nouveaux éléments, un chien policier a été engagé dans l’allée et a pu découvrir deux autres plaques de haschich de même poids, 1 barrette de haschich de 25 grammes et deux sachets de 3 grammes de marijuana. Cette drogue était cachée dans une armoire incendie.

Les deux intéressés ont déclaré être étrangers à la présence de ces 325 grammes de haschich dans l’allée.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Deux hommes, nés en 1981 et en 1988, originaires de Bosnie-Herzégovine et de Serbie, sans domicile connu, ont été appréhendés pour vols, dommages à la propriété, violations de domiciles et infraction à la Loi sur les étrangers.  

Samedi 21 décembre 2013, en début de soirée, une patrouille de police est intervenue dans le parking d’un centre commercial de la rive-droite afin d’interpeller les occupants d’un véhicule à plaques néerlandaises. Ces derniers étaient dans un premier temps retenus par le service de sécurité du magasin.

Une fouille sommaire du véhicule a permis de découvrir dans diverses caches, trois montres, trois paires de boutons de manchettes, un GPS, 1 gramme de marijuana ainsi que du matériel servant manifestement à commettre des cambriolages.

Au vu de cela, les occupants de cette voiture ont été acheminés dans les locaux de la police pour les suites de la procédure. Le véhicule a également été pris en charge par la brigade de police technique et scientifique.

Des premiers éléments de l’enquête, il est apparu que l’individu âgé de 32 ans fait l’objet de trois mandats d’arrêts genevois pour divers cambriolages commis entre juillet 2010 et avril 2012. Le préjudice pour ces affaires est estimé à CHF 120’000.-. De plus, diverses autorités judiciaires helvétiques recherchent cet individu pour des cambriolages commis dans leurs cantons.

Les intéressés ont été auditionnés par les inspecteurs de la brigade des cambriolages et expliquent être venus à Genève le samedi 21 décembre 2013, dans le but d’y commettre des vols. Ils précisent avoir effectué 1 tentative, puis 2 cambriolages et que les objets découverts dans leur véhicule proviennent d’un des cambriolages réalisés.

Une fouille plus approfondie de la voiture a permis de trouver encore 618.- dollars américains et d’autres outils.

L’enquête ordonnée par Monsieur HOLLOWAY, procureur, va permettre de déterminer si d’autres cambriolages ont été commis sur le canton par ces deux individus.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild)

(Symbolbild)

Deux hommes, nés en 1985 et en 1994, originaires de Roumanie, domiciliés en Roumanie, ont été appréhendés pour tentative de vol et infraction à la Loi sur les étrangers.  

Samedi 21 décembre 2013, vers 14h, à la rue de la Terrassière, le témoin d’un vol à la tire faisait appel au 117 afin de dénoncer ce cas et fournir un signalement des deux auteurs.

Ce témoin a précisé que la victime de ce vol ne s’était rendu compte de rien et était entrée dans une allée de la rue de la Terrassière. Elle a également pu fournir un signalement assez précis des deux voleurs présumés et indiquer qu’ils avaient pris le tram de la ligne 12 en direction de Moillesullaz.

Forts de ces informations, les policiers ont pu interpeller dans le tramway ces deux personnes et les acheminer au poste de police de Rive. Le témoin s’est également rendu au poste et a pu reconnaître formellement les deux intéressés comme étant les auteurs du vol.

Entre-temps, les agents se sont rendus à la rue de la Terrassière, afin de tenter de retrouver la victime. Ils ont finalement pu avoir un contact téléphonique avec cette personne, laquelle a précisé être en possession de toutes ses affaires.

Entendus à ce sujet, les deux auteurs de cette tentative ont expliqué avoir renoncé au dernier moment à commettre le vol, étant observés.

Pour le surplus, les deux individus sont démunis de moyen d’existence et celui âgé de 19 ans est défavorablement connu de la police française pour des faits similaires.

Quelle: kapoGE

Deux hommes, nés en 1991 et en 1994, originaires d’Albanie, domiciliés en Albanie, ont été appréhendés pour dommages à la propriété, violation de domicile, recel, appropriation illégitime et infraction à la Loi sur les étrangers.  

Samedi 21 décembre 2013, vers 9h30, le propriétaire d’un bateau amarré au port des Eaux-Vives faisait appel à la police car deux inconnus dormaient dans son embarcation.

Des agents de la police de la navigation ont interpellé les deux individus et ont constaté que la porte donnant accès à la cabine du bateau avait été fracturée. A côté des deux dormeurs, les policiers ont trouvé deux sacs contenant pour l’un, des vestes portant des marques en lien avec le nautisme et dans l’autre, divers matériels utilisés habituellement sur des bateaux.

Le propriétaire du bateau visité a précisé ignorer la provenance des effets trouvés dans ces sacs et a déposé plainte contre les deux individus. Ces derniers ont admis être entrés dans la cabine pour s’y reposer, mais nient être les auteurs des autres infractions reprochées. Pour le surplus, ils sont démunis de document d’identité.

L’enquête continue afin de déterminer la provenance des effets se trouvant dans les deux sacs.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme né en 1978, originaire de Guinée, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants et infraction à la Loi sur les étrangers ainsi  qu’empêchement d’accomplir un acte officiel.

Jeudi 19 décembre 2013, peu après 21h00, dans le quartier des Pâquis, une patrouille de policiers en civil s’est faite accoster par un homme qui leur a proposé la vente d’une boulette de cocaïne. Alors qu’il sortait ce stupéfiant de sa bouche (boulette de cocaïne de 1,1 gramme), les agents ont sorti leur carte de police afin de se légitimer.

L’individu est alors parti en courant afin de se soustraire au contrôle. Une course poursuite s’en est suivie. Il a été interpellé pendant qu’il tentait de se débarrasser de deux sachets de marijuana d’un poids total de 5,4 grammes.

Conduit au poste de police pour la suite de la procédure, il a reconnu vendre de la cocaïne depuis 2 mois et précise avoir pris la fuite, pensant qu’il allait se faire détrousser. Il dit consommer de la marijuana et reconnaît être en situation irrégulière sur notre territoire.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

BIld: www.skppsc.ch

BIld: skppsc.ch

Un homme né en 1949, originaire de Grèce, domicilié à Ferney-Voltaire / France, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les étrangers.

Mercredi 18 décembre 2013, peu après 16h00, dans le quartier de Saint-Gervais, une femme faisait appel à la police car elle avait reconnu un homme qui avait escroqué sa grand-mère. Elle a expliqué aux gendarmes que cet individu avait escroqué plus de CHF 50’000.-, il y a une dizaine d’année. La plainte avait été déposée en avril 2004.

Interpellé, l’auteur a été conduit au poste de police pour la suite de la procédure. Les contrôles ont fait ressortir qu’il fait l’objet d’une interdiction d’entrée sur le territoire helvétique et ce pour une durée indéterminée. Il a reconnu les faits concernant son infraction à la Loi sur les étrangers mais il les nie pour l’escroquerie.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Günter Havlena - pixelio.de

(Symbolbild) – Günter Havlena – pixelio.de

Un homme né en 1989, originaire d’Albanie, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants et infraction à la Loi sur les étrangers.

Mardi 17 décembre 2013, peu après 16h00, des policiers ont contrôlé un individu dans le secteur de Croix-de-Rozon. Lors des contrôles de sécurité, les agents ont trouvé 22 grammes de cocaïne.

Conduit dans les locaux de police pour la suite de procédure, il a reconnu vouloir s’adonner au trafic de cocaïne. Il a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme né en 1984, originaire de Genève, domicilié au Petit-Lancy a été appréhendé pour dommages à la propriété et vol.

Samedi 14 décembre 2013, à 03h40, sur appel d’un témoin, une patrouille de gendarmerie est intervenue dans le quartier de la Jonction pour un homme qui renversait des motocycles.

A leur arrivée, les gendarmes ont interpellé un homme qui portait un casque de moto ainsi qu’un sac en plastique contenant une paire de bottes en cuir. Le témoin, s’est quant à lui annoncé aux agents et a confirmé que c’était bien la personne interpellée qui était l’auteur des faits.

Les affaires que portaient sur lui l’auteur provenaient des motocycles endommagés. En tout 16 véhicules ont été détériorés.

Conduit au poste de gendarmerie pour la suite de la procédure, l’auteur a reconnu avoir fait tomber 5 scooters. Il ne se souvient pas du vol et d’avoir endommagé d’autres deux-roues. Les contrôles ont fait ressortir un taux de 1.87 o/oo dans l’haleine.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Paul-Georg Meister  / pixelio.de

(Symbolbild) – Paul-Georg Meister / pixelio.de

Un homme né en 1976, originaire de France, domicilié à Douvaine / France, a été appréhendé pour  infraction à la Loi sur les étrangers, vol et dommages à la propriété.

Vendredi 13 décembre 2013, à 11h10, des agents de sécurité d’un magasin de la rive gauche ont interpellé un homme qui venait de commettre un vol à l’étalage. Il venait de dérober un téléphone portable, des écouteurs et un mini ordinateur portable pour une valeur totale de CHF 537.-. La sécurité du commerce a fait appel à une patrouille de police qui a pris en charge l’auteur pour la suite de la procédure.

Dans les locaux de police, le voleur a reconnu  les faits qui lui sont reprochés

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild)

(Symbolbild)

Une femme, née en 1992, originaire de Roumanie, domiciliée en Roumanie, a été appréhendée pour vol.  

Mardi 10 décembre 2013, les agents de sécurité d’un centre commercial situé aux Eaux-Vives ont fait appel à la police afin de leur signaler un vol de téléphone portable qui venait d’être commis. Sur place, les policiers ont pu visionner les images provenant du système de vidéo-protection et identifier la femme auteure de ce vol. La victime s’est rendue au poste de police de Rive afin de déposer plainte, tandis que la voleuse n’a pas pu être interpellée.

Mercredi 11 décembre 2013, vers 13h, un policier en civil patrouillant à la rue de la Terrassière a reconnu la femme qui avait volé le téléphone portable la veille.

Interpellée, elle a été conduite dans les locaux de la police pour les suites de la procédure. Après une recherche approfondie, l’enquêteur a pu déterminer que deux autres cas de vols de téléphone portable dans des établissements publics pouvaient avoir été commis par cette même femme. Une des victimes de ces autres vols a été contactée et a formellement reconnu l’intéressée comme étant l’auteure de cet acte.

La voleuse a reconnu tous les faits reprochés et a été mise à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - manwalk  / pixelio.de

(Symbolbild) – manwalk / pixelio.de

Un homme né en 1986, originaire du Mali, domicilié à Carouge, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants.

Mardi 10 décembre 2013, vers 15 heures, des policiers en patrouille ont interpellé un individu suspect à la route de Colovrex.

L’intéressé était porteur d’un sac dans lequel les agents ont découvert 36 sachets mini-grip contenant de la marijuana.  

Questionné à ce sujet, l’individu a expliqué qu’il devait simplement livrer cette marchandise à une autre personne, mais que cette dernière ne s’est pas présentée au rendez-vous.  

C’est au total 126,5 grammes de marijuana qui ont été saisis et seront détruits.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

(Symbolbild) - Rike  : pixelio.de

(Symbolbild) – Rike : pixelio.de

Un homme, né en 1994, originaire d’Albanie, domicilié à Tirana/Albanie, a été appréhendé pour dommages à la propriété, violation de domicile, vol et infraction à la Loi sur les étrangers.  

Mardi 10 décembre 2013, vers 13 heures, une patrouille de police a interpellé un individu suspect, sur la route de Meyrin, à proximité de l’arrêt de tram „Balexert“. Lors de ce contrôle, il est apparu que l’ADN de cet individu avait été prélevé sur les lieux d’un cambriolage commis sur la commune de Chambésy, à mi-octobre.

Il a été conduit à l’hôtel de police de Carl-Vogt pour y être entendu par les inspecteurs de la brigade des cambriolages. Lors de son audition, l’intéressé a reconnu avoir commis le cambriolage de Chambésy et a admis en avoir effectué 7 ou 8 autres, sans toutefois pouvoir fournir précisément les lieux.

De plus, l’intéressé est déjà connu pour des faits similaires et se trouve en situation irrégulière sur notre territoire.

L’enquête se poursuit, en collaboration avec les enquêteurs français, sous la direction de Madame le procureur MAGHZAOUI, afin d’identifier les adresses où ce cambrioleur a sévi et de déterminer si d’autres cambriolages que ceux avoués peuvent lui être imputés.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

L’occasion se présente de rappeler aux citoyens que durant la période d’hiver, les cambrioleurs profitent de s’introduire dans les habitations qui semblent inoccupées. Il convient donc de laisser des lumières domestiques allumées, au moyen d’un minuteur par exemple, afin de laisser croire à une présence.

Quelle: kapoGE

Heroin - (Symbolbild)

Heroin – (Symbolbild)

Un homme, né en 1977, originaire de Lybie, domicilié dans le canton de Fribourg, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants et à la Loi sur les étrangers.  

Lundi 9 décembre 2013, peu avant 18h00, des gendarmes ont observé dans le quartier des Grottes, un échange entre un dealer présumé et un client. Peu après l’échange, ils se sont séparés. Le vendeur a été interpellé devant la gare de Cornavin et encore en possession de 4,1 grammes d’héroïne.

L’acheteur a également été interpellé non-loin du lieu de la transaction. Il a reconnu avoir acheté une dose d’héroïne et a précisé avoir déjà eu à faire à ce même vendeur.

Conduit dans les locaux du poste de Cornavin, le vendeur a reconnu avoir fourni une dose d’héroïne, mais a précisé l’avoir offerte.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE