GE: IL RECUPÈRE SON BIEN PEU APRÈS SE L’ÊTRE FAIT VOLER.

Veröffentlicht: 5. Dezember 2013 in + Artikel in den Kantonen, + Artikel mit Gefangenen, + Ausländische Herkunft, + Begangene Delikte, Diebstahl, GE, Illegaler Aufenthalt, Palästina
Schlagwörter:, ,
(Symbolbild) - Thorben Wengert  / pixelio.de

(Symbolbild) – Thorben Wengert / pixelio.de

Un homme, né en 1979, originaire de Palestine, sans domicile fixe, a été appréhendé pour vol et pour infractions à la Loi sur les étrangers.

Mercredi 4 décembre 2013 vers 19h30, dans le passage de Montbrillant, une patrouille a entendu un homme crier au voleur. Les agents ont alors distingué un individu qui courait depuis le passage précité en direction de la rue Malatrex. Ils ont alors emprunté le boulevard James-Fazy et à la hauteur du passage des Grottes, ils ont discrètement observé, le même individu courant vers eux dans ce passage. Alors que l’intéressé arrivait au contact, il a été interpellé.

Lors du contrôle qui s’en est suivi, les policiers ont constaté qu’il était en possession d’une valise contenant des effets au nom d’un tiers. De plus, l’individu n’a pas été en mesure de présenter une pièce d’identité. Conduit au poste, l’individu a été identifié par informatique.

Les enquêteurs ont ensuite contacté le légitime propriétaire de la valise, qui s’est présenté quelques minutes plus tard au poste, où il a reconnu son bagage. Il a expliqué avoir laissé cet objet quelques instants à ses côtés, le temps d’acheter un billet de bus. C’est à ce moment que le voleur lui a subtilisé son bien. Il s’est alors écrié „au voleur“.

Dans son procès-verbal d’audition, le prévenu prétend avoir trouvé la valise. Il affirme n’avoir jamais volé cet objet et n’avoir jamais couru, ceci malgré que l’intégralité des éléments recueillis et constaté prouvent le contraire.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.