GE: APRÈS UNE LONGUE FILATURE, ELLES SONT INTERPELLÉES EN FLAG.

Veröffentlicht: 3. Dezember 2013 in + Artikel in den Kantonen, + Artikel mit Gefangenen, + Ausländische Herkunft, + Begangene Delikte, Bulgarien, GE, Taschendieb
Schlagwörter:,
(Symbolbild) - Dieter Schütz  / pixelio.de

(Symbolbild) – Dieter Schütz  / pixelio.de

Deux femmes nées en 1989 et 1994, originaires de Bulgarie, domiciliées en Bulgarie, ont été appréhendées pour vol à la tire.

Lundi 2 décembre, en début d’après-midi, des membres de la BAC ont surpris une conversation dans le tram 12 qui quittait l’arrêt de Plainpalais, en direction de Bel-Air. Une passagère s’offusquait du fait qu’une inconnue avait plongé sa main dans son sac mais qu’heureusement, rien ne lui avait été volé. Ayant entre-aperçu ladite voleuse, les policiers ont quitté le véhicule, ont couru en sens inverse pour revenir sur l’arrêt de tram du Rond-Point de Plainpalais. Là, ils ont reconnu la voleuse, accompagnée par une complice.

Dès ce moment, la BAC a entamé la filature suivante : tram 12 en direction de Carouge, sortie arrêt Pont-d’Arve – retour à pied au Rond-point de Plainpalais (chacune des inteéressées marchant sur un côté de la chaussée) – montée dans le tram 15 au Rond-point de Plainpalais et sortie à l’arrêt Stand – montée dans le tram 14 à l’arrêt Stand et sortie à Bel-Air.

A partir de l’arrêt Bel-Air – sur le pont de l’Ile- les deux femmes se sont rendues à l’arrêt Bel-Air dans les Rues-Basses. Là, elles sont montées à la première porte du tram 12 qui partait en direction de Carouge. Les policiers ont clairement vu la première tenter de voler une passagère mais en vain. En revanche, la seconde a réussi un vol de porte-monnaie sur une autre passagère.

Les deux voleuses sont sorties du tram à l’arrêt place De-Neuve pendant que la lésée continuait son chemin. Questionnée peu après, la victime a confirmé la disparition de son porte-monnaie qui contenait entre autre CHF 50.– et EUR 40.–. Les prévenues quant à elles, ont été interpellées à l’arrêt place De-Neuve et le butin a été retrouvée sur la seconde intéressée.

L’argent et le porte-monnaie ont été saisis et restitués à la victime, qui a déposé plainte.

La première conteste tout délit et se dit étonnée qu’un porte-monnaie volé ait été trouvé dans le sac à main de son amie. Quant à la seconde, elle reconnaît le vol et met hors de cause son amie.

VU ce qui précède, les intéressées ont été mises à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.