Haschisch - (Symbolbild)

Haschisch – (Symbolbild)

Deux hommes, nés en 1982 et 1980, originaires respectivement d’Algérie et de Palestine, sans domicile fixe, ont été appréhendés pour infractions à la Loi sur les stupéfiants et à la Loi sur les étrangers.

Jeudi 21 novembre 2013 vers 11h00 alors que des policiers se trouvaient dans un établissement public du quai Général-Guisan, pour observer un trafic de stupéfiants au bord du lac, ils ont remarqué la présence de deux individus qui faisaient des allers-retours entre ledit quai et le pont du Mont-Blanc.

Ils ont donc décidé de les observer et ont constaté que vers 11h15, ils ont eu un contact avec un individu portant un sac à dos, lequel n’a pas pu être interpeller le contact n’ayant duré que quelques secondes.

Suite à ce contact, le premier est parti seul en direction de la rue du Rhône. Quant au second, il a continué à faire les cents pas au bord du lac. Quelques minutes plus tard, le premier a rejoint à nouveau le second pour à nouveau se séparer vers 11h35. A ce moment-là, le second, dérangé par le passage d’une voiture de police, a immédiatement sorti son téléphone portable de sa poche, raison pour laquelle, il a été décidé de les interpeller.

Emmenés au poste de Rive, ils ont été identifiés par informatique. Des différents contrôles, il ressort que les intéressés n’ont aucun papier justifiant de leur identité et qu’ils se trouvent sur le territoire suisse illégalement.

Précisons que le premier est interdit d’entrée sur le territoire suisse depuis le 07.12.2009 jusqu’au 06.12.2014.

Lors de la fouille, le premier avait sur lui CHF 90.- en coupures de CHF 10.- et 20.- et le second un morceau de haschich de 11,6 gr.

Dans sa déclaration, le premier reconnaît avoir vendu un joint de cannabis à un individu portant un sac à dos, être démuni de papiers d’identité et être entré sur le territoire malgré son interdiction d’entrée.

Dans sa déclaration, le second reconnaît avoir consommé des stupéfiants, avoir détenu des stupéfiants, être démuni de papiers d’identité et séjourner illégalement sur le territoire suisse.

Vu ce qui précède, les intéressés a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Advertisements

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.