GE: IL S’ADONNE A UN TRAFIC DE STUPÉFIANT À DOMICILE.

Veröffentlicht: 17. November 2013 in + Artikel in den Kantonen, + Artikel mit Gefangenen, + Artikel ohne Herkunftsangaben, + Begangene Delikte, Drogen - Handel / Konsum, GE, Ohne Angaben
Schlagwörter:,
Haschisch - (Symbolbild)

Haschisch – (Symbolbild)

Un homme né en 1995, originaire du canton de Genève, domicilié au Grand-Lancy, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les stupéfiants.

Samedi 16 novembre 2013, vers 15h00, une patouille s’est rendue dans un immeuble du Grand-Lancy, dans le cadre d’une enquête. Alors que les agents se trouvaient dans l’allée de l’immeuble, ils ont été hélés par un locataire des lieux, signalant que régulièrement des odeurs de cannabis provenaient d’un appartement. Selon les indications données par cette personne, les odeurs provenaient de l’appartement habité par le prévenu et son père. Selon ledit locataire, un éventuel trafic de stupéfiants s’y déroulerait, car de nombreux allers-retours ont été constatés.

Peu après les policiers se sont retrouvés face à deux jeunes quidams, qui visiblement semblaient passablement gênés par la présence des forces de l’ordre. Ils ont été contrôlés et ont déclaré se rendre chez un ami, le prévenu, domicilié dans ledit appartement. Les deux jeunes ont reconnu être des consommateurs de marijuana et venir se fournir auprès du prévenu.

Les agents se sont alors rendus chez le prévenu. Lorsque la porte s’est ouverte, une forte odeur de cannabis s’est répandue dans l’allée.

La perquisition a permis de retrouver notamment trois sachets contenant respectivement 69,2 grammes de marijuana, 2,3 grammes marijuana et un morceau de 7,2 grammes de haschich. Ont également été retrouvés sept emballages en plastique renfermant de nombreux sachets „minigrips“ vides, utilisés pour le conditionnement et la vente de stupéfiants ainsi qu’une balance électronique.

Il sied de préciser que durant la perquisition, les policiers ont été mis en présence d’un ami du prévenu, qui a tenté de dissimuler, sous le canapé du salon, un sachet, renfermant 63,00 grammes de marijuana. Questionné à ce sujet, il a déclaré avoir acheté cette drogue au prévenu.

Toujours durant la perquisition, le père du prévenu est sorti de la sa chambre et a déclaré être au courant du trafic de son fils, qui faisait cela pour arrondir ces fins de mois.

Dans son procès-verbal d’audition, le prévenu reconnaît s’adonner à un trafic de stupéfiants, depuis environ huit mois et y avoir gagné entre CHF 1’000.- et CHF 1’500.-.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

 Quelle: kapoGE

Advertisements

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.