Trois hommes, nés en 1989, 1978 et 1983 originaire d’Algérie, de Palestine et d’Algérie, sans domicile fixe, a été appréhendé pour  vol, tentative de vol et infractions à la Loi sur les étrangers.

Vendredi 15 novembre 2013, vers 15h30, à la rue de la Confédération, à la hauteur de l’arrêt du tram 12 „Bel-Air Cité“, direction Moillesulaz, un policier a vu deux hommes qui tournaient autour d’une dame en possession d’une valise. Sur sa valise, elle avait déposé son sac à main, ouvert. L’un d’eux, identifié par la suite comme étant le deuxième intéressé, s’est collé à gauche de cette dame et il lui a adressé la parole. Le premier intéressé s’est approché de la victime par la droite et a pris les lanières du sac à main. Alors qu’il s’apprêtait à prendre le sac, il a subitement suspendu son geste et a quitté les lieux en adressant quelques mots à son complice. Les deux hommes ont cheminé quelques mètres et alors qu’un tram arrivait, ils se sont arrêtés et le premier s’est inséré dans la file d’attente d’accès au véhicule  avant de mettre sa main dans la poche de veste d’une dame âgée, qui descendait du tram.

Ils ont ensuite emprunté le passage des Lions et ont marché jusqu’à la place Bel-Air, où ils ont pris le tram 14. Ils sont descendus à l’arrêt „Coutance“ et ont pénétré dans un grand magasin. Le second a été interpellé à la sortie du magasin, suite à un vol à l’étalage de 5 boxers pour un montant total de CHF 170.50, par le service de sécurité du magasin. Quant au premier, il est ressorti du magasin et est allé à la rencontre d’un compatriote, le troisième prévenu, qui cheminait sur la rue de Cornavin. Ensemble, ils ont été interpellés à l’angle de la rue de Cornavin et la rue des Terreaux-du-Temple.

Ledit magasin a déposé plainte contre le premier prévenu pour vol et violation de domicile. Les trois prévenus ont été acheminés au poste des Pâquis pour la suite de la procédure et identifiés par informatique.

Le premier prévenu fait l’objet d’un communiqué de recherche pour un vol à la tire commis le 04.09.2013, au préjudice d’une femme. A cette date, le prévenu en compagnie d’un complice a commis ce vol, filmé par les caméras de surveillance du tram 14. Ledit complice a été arrêté pour ce vol le 09.10.2013 et l’a formellement mis en cause. De plus, il fait l’objet d’une interdiction d’entrée en Suisse, valable du 11.11.2010 au 07.11.2015.

Le deuxième prévenu fait l’objet d’une interdiction d’entrée en suisse valable du 14.11.2010 au 31.12.2099.  Il s’est refusé à toute déclaration.

Le troisième prévenu fait l’objet d’une interdiction d’entrée suisse valable du 12.03.2012 au 11.03.2017.

Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.