Une femme née en 1987, originaire du canton de Vaud domiciliée à Nyon a été appréhendée pour infractions à la Loi sur les stupéfiants et un homme, né en 1992, originaire de Côte d’Ivoire, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les stupéfiants et à la Loi sur les étrangers ainsi que pour empêchement d’accomplir un acte officiel.

Mercredi 9 octobre 2013, vers 16h30, une patrouille est intervenue auprès d’un groupe de quatre personnes (une femme et trois hommes) qui faisait des allers-retours dans le parc de Vermont. À la vue des uniformes, l’intéressé s’est éloigné et a tenté de se soustraire au contrôle de police. Pendant ce temps, les autres personnes sont restées assises sur un banc. Une fois l’intéressé interpellé, il a été ramené auprès des autres protagonistes afin d’éclaircir la situation.

D’emblée, la femme et les deux autres hommes ont reconnu qu’ils venaient d’acheter au prévenu trois boulettes de cocaïne pour la somme de CHF 190.- et EURO 50.- et qu’ils les avaient lancées dans l’herbe derrière le banc où ils étaient assis. Au vu de ce qui précède, un chien de police a effectué une recherche de stupéfiants qui a abouti à la trouvaille des trois boulettes de cocaïne, ainsi que trois sachets d’héroïne cachés à proximité du banc dans un arbuste. Au sujet des trois sachets d’héroïne, il y a lieu de préciser que lors de l’interpellation des individus, une passante a expliqué que la femme s’était débarrassée d’un objet dans l’arbuste où les sachets d’héroïne ont été trouvés.

Dès lors, ces quatre personnes ont été emmenées au poste de police de la Servette pour la suite de la procédure.

Dans leurs déclarations, les deux prévenus reconnaissent les faits et ont été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.