GE: SANS PERMIS ET IVRE, AU GUIDON D’UNE MOTO VOLÉE.

Veröffentlicht: 24. August 2013 in + Artikel in den Kantonen, + Artikel mit Gefangenen, + Ausländische Herkunft, + Begangene Delikte, Algerien, Diebstahl, Drogen am Steuer, GE, Ohne Fahrausweis
Schlagwörter:, , ,

Un homme, né en 1981, originaire d’Algérie, sans domicile fixe, a été appréhendé pour  vol d’usage, conduite sans permis de conduire, en état d’ébriété présumé et sous l’influence présumée de stupéfiants, empêchement d’accomplir un acte officiel et infractions à la loi sur les étrangers.

Samedi 24 août 2013, peu avant 00h25, l’attention des gendarme s’est portée sur un motocycle KAWASAKI qui, venant de la place du Pré-l’Evêque, circulait de manière hasardeuse et rapide sur l’avenue Pictet-de-Rochemont en direction du quai Général-Guisan.

Alors qu’il était arrêté à la signalisation lumineuse qui était à la phase rouge, à l’intersection de la rue François-Versonnex et de la rue Pierre-Fatio, il a été intercepté pour contrôle. Malgré les injonctions des agents, le conducteur ne voulait pas éteindre son motocycle, visiblement pour tenter de se soustraire au contrôle. La clé a donc été retirée d’autorité par un policier.

Lors des contrôles, il s’est avéré que le pilote n’était porteur d’aucun document d’identité. De plus, la plaque d’immatriculation de son engin était signalée volée depuis le 19 août dernier. Au moment où les gendarmes ont voulu lui passer les menottes, il a pris la fuite en courant en direction de la promenade de Lac, parcourant environ 150 mètres avant de s’encoubler et de chuter au sol. L’usage de la force a ensuite été nécessaire pour le maîtriser.

Plus tard, l’homme s’est prêté au test de l’éthylomètre, qui s’est relevé positif à 0,88 o/oo.

Les contrôles plus approfondis ont démontré que le motocycle a également été volé à Genève, entre le 2 et le 5 août 2013.

Lors de son audition, l’homme a reconnu les faits qui lui sont reprochés, mis à part le vol du motocycle et de la plaque de contrôle. En effet, il a expliqué qu’une personne qu’il connaissait de vue lui a prêté cet engin peu avant son interpellation. Il a également reconnu avoir fumé du haschisch peu avant de prendre le guidon du motocycle. Il a aussi admis se trouver illégalement en Suisse, n’ayant plus quitté notre territoire depuis son arrivée, il y a une année environ. Il dit travailler de temps en temps pour subvenir à ses besoins.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.