GE: Après deux tentatives et deux braquages consommés, ils sont arrêtés

Veröffentlicht: 23. Januar 2013 in + Artikel in den Kantonen, + Artikel mit Gefangenen, + Ausländische Herkunft, + Begangene Delikte, GE, Kolumbien, Kongo, Raubüberfall
Schlagwörter:, ,

2 hommes, nés en 1983, originaires respectivement de Colombie et du Congo, domiciliés dans le canton de Genève, ont été appréhendés pour brigandage.

(Symbolbild)

(Symbolbild)

Ce matin, à 10h10, deux individus font le pied de grue devant un magasin situé au 109 de la rue de Genève à Thônex. Leur comportement et intention semblent louches à l’un des employés, surtout lorsqu’il les voit enfiler des cagoules. Immédiatement, cet employé bloque la porte de son commerce, obligeant ces deux personnages à rebrousser chemin.

Les deux malandrins se rendent alors immédiatement dans une boutique de prêt-à-porter située à proximité immédiate de leur tentative avortée. Ils pénètrent dans cette échoppe et, tandis que l’un tient en respect la commerçante au moyen d’un couteau, l’autre se dirige derrière le comptoir et s’empare du contenu de la caisse avant de sprayer le visage de la tenancière de la boutique. Ces deux personnages prennent la fuite à pied dans une direction indéterminée.

A 11h05, deux individus correspondant au signalement des deux personnes mises en cause dans les deux évènements susmentionnés font irruption, les visages cagoulés et brandissant un couteau pour l’un et un spray au poivre pour l’autre, dans un commerce d’alimentation de la place des Ormeaux sur la commune de Lancy. En un laps de temps extrêmement court, ils menacent la caissière et se font remettre le contenu de la caisse. Ils prennent immédiatement la fuite à pied, dans une direction indéterminée.

Un important dispositif policier est rapidement mis en place afin de mettre la main sur ces auteurs. Vers 11h40, le gérant d’un commerce de proximité situé à l’avenue des Grandes-Communes prévient nos services qu’il vient de mettre en fuite deux individus qui tentaient de le braquer.

Très rapidement sur place, les patrouilles de police ont interpellé deux suspects à proximité du lieu de cette dernière tentative. Il apparaît des premiers éléments de l’enquête que ces deux personnages pourraient rentrer en ligne de compte pour les tentatives ainsi que les braquages relatés précédemment.

Conduit dans les locaux de la police judiciaire à Carl-Vogt, les deux prévenus, défavorablement connus des services de police, sont auditionnés à l’heure ou nous rédigeons ces lignes. L’enquête est en cours, en main de la brigade de répression du banditisme.

Choquées et souffrant de brûlures causées par le spray au poivre, les deux commerçantes n’ont toutefois pas eu à recevoir des soins médicaux.

Vu ce qui précède, à l’issue de leurs auditions, les intéressés seront mis à disposition du Ministère public.

Pour tout complément d’information :

GUILLAUME-GENTIL Silvain
Porte-parole
Tél. +41 (22) 427 56 02
Mob. +41(79) 941 45 44

Quelle: kapoGE

Advertisements

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.