Un homme, né en 1983, originaire d’Algérie, sans domicile fixe, a été appréhendé pour recel subsidiairement vol ainsi que pour infractions à la Loi sur les stupéfiants et à la Loi sur les étrangers

Mercredi 10 octobre 2012 vers 14h00, une patrouille a remarqué un individu qui proposait quelque chose contenu dans un sac en papier à un passant dans la rue. Il a été interpellé et comme il était démuni de document d’identité, il a été conduite au poste de police de Cornavin pour de plus amples vérifications. L’intéressé a été identifié par l’informatique et il s’est avéré qu’il fait l’objet d’une interdiction d’entrée sur notre territoire valable du 12.03.2012 au 11.03.2017.

Lors de la fouille, il a tenté de dissimuler un bout de bougie de voiture. Il est à noter que cet accessoire  permet aux voleurs de briser les vitres des voiture. Les policiers ont trouvé deux pantalons dans un sac en plastique lui-même dissimulé dans un cornet en papier.

Après une courte enquête, les policiers ont pu déterminer que les pantalons avaient été volés dans le véhicule d’un tailleur. Contacté, ce dernier s’est présenté au poste. Il ressort que dans la nuit du 9 au 10 octobre, il a subi un vol dans son automobile correctement stationnée à la rue de Savoie.

Le prévenu nie le vol et affirme que ces vêtements lui ont été fournis par une connaissance dont il ne souhaite pas fournir de détails. Il admet avoir tenté de vendre les deux paires de pantalon et avoue avoir tenté de dissimuler le bout de bougie par honte, même s’il affirme connaître parfaitement son utilité illicite. Il reconnaît avoir quitté notre territoire et y être revenu malgré une interdiction d’entrée dont il avait connaissance. Il s’adonne à la consommation de stupéfiants depuis quatre ans.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.