Un homme né en 1984, originaire de Roumanie, domicilié à Annecy, a été appréhendé pour dommages à la propriété, violation de domicile, tentative de vol et défaut de permis de conduire.

Mercredi 8 août 2012 vers 20H00, des gendarmes ont aperçu un véhicule suspect circulant aux alentours de la déchetterie cantonale de Bernex. Plusieurs vols ayant été annoncés au cours de ces derniers mois, il ont mis sur pied une surveillance. L’auto, immatriculée en France, s’est arrêtée sur un chemin en terre longeant la forêt et permettant l’accès au site. Une fois le véhicule stoppé, son conducteur en est sorti et s’est enfoncé dans la forêt.

40 minutes plus tard, il en est ressorti et s’est mis au volant de son véhicule avant de quitter les lieux, tous phares éteints. Le véhicule a été stoppé afin de procéder à son contrôle ainsi qu’à celui de son conducteur. Le conducteur n’a pas pu être identifié formellement, étant démuni de document d’identité. Cependant, afin de se légitimer, il a présenté un compte rendu d’infraction initiale établi par le commissariat d’Annecy, mentionnant le vol de sa carte d’identité et de son permis de conduire. Les vérifications effectuées auprès des autorités françaises ont relevé que le conducteur n’est détenteur d’aucun permis de conduire.

Un chien de police a effectué une quête d’objets dans la forêt. Cette dernière a permis de trouver une pince coupante à 100 mètres environ de la clôture de la déchetterie, sur le chemin emprunté par l’homme. Les policiers ont constaté que le grillage avait été découpé à deux endroits.

Lors de son audition, l’intéressé a contesté les faits qui lui sont reprochés et a expliqué être venu dans la région afin de contacter un ami. Il dit avoir eu un problème mécanique avec son véhicule, raison pour laquelle il s’est arrêté à proximité de la déchetterie. Il a également déclaré être détenteur d’un permis de conduire roumain qui lui aurait été dérobé en France, faisant partie d’un camp de gitans situé à Annecy.

Malgré ses dénégations, les bandes vidéo de surveillance de la déchetterie montrent clairement que l’homme était présent sur le site pour inspecter le contenu des bennes.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Quelle: kapoGE

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.