VD: Le Corps des gardes-frontières interpellent deux personnes à La Rippe

Veröffentlicht: 15. Juli 2012 in + Artikel in den Kantonen, + Artikel mit Gefangenen, + Ausländische Herkunft, + Begangene Delikte, Diebstahl, Einbruch, Flucht, Frankreich, VD
Schlagwörter:, , ,

Mercredi matin, une voiture immatriculée en France occupée par un homme et une femme, a été prise en chasse par deux patrouilles du Corps des gardes-frontières alors qu’elle tentait de quitter le territoire Suisse à proximité de La Rippe. Après une course poursuite, ces personnes ont été interpellées puis mises à disposition des enquêteurs de la Police cantonale vaudoise.

Mercredi 11 juillet 2012, vers 11h25, une patrouille des gardes-frontière du poste de La Côte qui effectuait une surveillance à La Rippe sur un chemin interdit à la circulation, s’est trouvée en présence d’une voiture, immatriculée en France, qui empruntait ce passage pour quitter le territoire Suisse. A la vue de la patrouille, le conducteur du véhicule a fait demi-tour, circulant à vive allure dans le village précité et franchissant également les localités de Crassier, Chéserex et Tranchepied en prenant des risques inconsidérés pour échapper aux gardes-frontière. L’intervention d’une deuxième patrouille a permis d’immobiliser l’automobile des fuyards, qui ont poursuivi leur périple à pied. Le conducteur, un majeur de 25 ans et sa passagère, une mineure de 17 ans, ont été interpellés peu après et transférés au Centre d’intervention régional (CIR) de Bursins, puis mis a disposition des enquêteurs de la Police cantonale vaudoise. Ils sont domiciliés en France voisine.

Des recherches ont été effectuées sur le terrain avec trois chiens, permettant la découverte de matériel suspects et de bijoux. La fouille de la voiture a également permis de trouver du matériel de provenance suspecte.

Le Ministère public a formulé une demande auprès du Tribunal des mesures de contrainte pour la mise en détention provisoire du majeur. Le Tribunal des mineurs a placé la mineure en détention provisoire au terme des auditions.

Cette interpellation a nécessité l’intervention de deux patrouilles et d’un chien du Corps des gardes-frontière et de deux patrouilles du CIR Bursins ainsi que de deux chiens de la Gendarmerie vaudoise.

Sous la direction du procureur de service et du Tribunal des mineurs, les investigations se poursuivent afin d’établir l’entier de l’activité délictueuse de ces deux personnes. Les investigations sont confiées aux inspecteurs de la région judiciaire Ouest et de l’identité judiciaire de la Police de sûreté.

Quelle: kapoVD

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.